Facture de plus en plus salée pour la Nation

Les coûts croissants de l'entretien hivernal des routes pourraient forcer la... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les coûts croissants de l'entretien hivernal des routes pourraient forcer la municipalité de la Nation à prioriser l'épandage de sel et de sable selon les secteurs.

Le directeur des travaux publics de la Nation, Marc Legault, a présenté lundi aux élus municipaux un rapport des dépenses du service de déneigement comprenant un montant de 151 400$ pour l'achat de 2040 tonnes de sel en 2015-2016. 

«La quantité de sel qu'on a utilisé cette année, c'est du jamais vu», a fait valoir le directeur des travaux publics.

L'an dernier, les dépenses pour le sel totalisaient 120 680$ pour 1592 tonnes. 

En 2016, une provision de 215 000$ est réservée pour le service de déneigement. Le montant réel se chiffre à environ 236 500$. Ce montant n'inclut pas les coûts de déneigement pour les mois de novembre et décembre 2016.

Selon le directeur des travaux publics, les changements climatiques auront un impact sur le déneigement dans les prochaines années. Le service a constaté une augmentation des épisodes de verglas et de gel-dégel.

En augmentation constante

«Nos quantités de sel continuent d'augmenter d'année en année afin de maintenir un service d'entretien uniforme pour toute la municipalité. Chaque année on dépasse nos budgets de déneigement. Il faut se demander si on continue de cette façon ou si on modifie notre façon de s'attaquer à nos hivers aujourd'hui», a souligné M. Legault.

Pour le budget de 2017, le département des travaux publics proposerait un entretien hivernal s'appuyant sur les données de circulation des véhicules en accordant la priorité, notamment pour l'utilisation du sel, aux routes plus achalandées.

«Le sel fait fondre la glace, mais si on le met sur un petit chemin de campagne peu achalandé, il est moins efficace», précise M. Legault.

Lors des discussions budgétaires, le département des travaux publics présentera une série de recommandations au conseil. 

La municipalité souhaite également sensibiliser les automobilistes sur son territoire durant la saison froide. L'installation d'affiches indiquant une chaussée glissante a entre autres été proposée. «Les automobilistes ont également la responsabilité d'ajuster leur conduite en hiver», a fait valoir le conseiller Marc Laflèche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer