Un centre d'éducation sur la marijuana à Embrun

Le propriétaire du centre InfoCannabis, Frank Medewar... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le propriétaire du centre InfoCannabis, Frank Medewar

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les patients admissibles à l'usage de la marijuana à des fins médicales dans l'Est ontarien peuvent maintenant obtenir de l'aide auprès du centre InfoCannabis qui a désormais pignon sur rue à Embrun. Le centre, le premier de ce genre dans la région de Prescott et Russell, a ouvert ses portes mercredi.

InfoCannabis propose des services éducatifs sur les différentes propriétés, variétés et vertus thérapeutiques du cannabis. 

Les clients ont également accès à un réseau de professionnels de la santé qui peuvent entre autres prescrire la marijuana. Les patients admissibles sont ensuite guidés vers des producteurs autorisés en vertu du Règlement sur la marijuana à des fins médicales.

Le propriétaire du centre, Frank Medewar, raconte que l'idée d'offrir un tel service remonte à environ cinq ans. 

«Les gens voulaient en apprendre davantage sur la marijuana et son utilisation à des fins médicales. Il n'y avait tout simplement pas les ressources pour les aider», explique M. Medewar.

Étant lui-même consommateur de cannabis à des fins médicales, il s'intéressait déjà aux vertus de la plante. 

«On commence à comprendre de plus en plus le cannabis et le rôle qu'il peut jouer dans le traitement des symptômes et possiblement la guérison d'une maladie. Le cannabis pourrait un jour remplacer les pilules antidouleurs qui viennent avec leur lot d'effets secondaires et risques de surdose», précise-t-il.

C'est en 2013 qu'il lance son entreprise qui offrait d'abord des services à domicile.

«J'ai rencontré des centaines de clients durant mon travail sur la route, plusieurs me disaient qu'il y avait un besoin d'un lieu pour éduquer les gens. De là est venu le centre. On continue tout de même d'offrir le service à domicile».

Évidemment, mis à part le matériel lié à la consommation de marijuana, aucun produit de cannabis n'y est vendu.

«Nous mettons les patients en contact avec huit producteurs auprès desquels ils pourront se procurer légalement du cannabis dans sa forme pure», a indiqué Frank Medewar.

Il insiste notamment sur la question de pureté qui ne se retrouve pas notamment chez les produits du commerce illicite. Il arrive souvent, dit-il, que le cannabis vendu illégalement soit contaminé par d'autres drogues.

«La non-contamination de la marijuana est un aspect important quand il est question de traitement médical. Seuls les producteurs autorisés peuvent garantir un produit pur».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer