Quatre pompiers accaparent 4% du budget de Hawkesbury

La mairesse de Hawkesbury, Jeannne Charlebois, parle de... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

La mairesse de Hawkesbury, Jeannne Charlebois, parle de 2015 comme une «année de transition» au service des incendies.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À eux seuls, quatre employés du service des incendies de Hawkesbury ont empoché un total de 780 000$ l'an dernier, soit environ 4% du budget municipal.

En 2015, les salaires des capitaines Daniel Gascon (224 657$), Yves Berniquez (212 241$) et Michel Poulin (200 539$), ajoutés à celui du chef Ghislain Pigeon (143 448$), qui a quitté ses fonctions l'an dernier, ont pesé lourd sur le budget de la municipalité. 

Ces données, consignées dans la récente «liste dorée» des salariés des secteurs publics et parapublics qui gagnent plus de 100 000$, ont fait réagir la mairesse Jeanne Charlebois. Elle parle de 2015 comme d'une «année de transition», assurant que les salaires des pompiers seront passés en revue et mieux répartis dès 2016. 

«Le nouveau conseil a réalisé qu'il y a deux raisons au problème des salaires élevés payés aux pompiers à temps plein: d'abord, l'incapacité de remplir les postes vacants efficacement; ensuite, les pratiques existantes de gestion du personnel qui ont créé un nombre élevé d'heures supplémentaires payées aux pompiers à temps plein», précise la mairesse dans un communiqué aux médias.

Afin de réduire le nombre d'heures supplémentaires, le conseil a mandaté l'administration municipale de pourvoir les postes de pompiers à temps plein en accordant la priorité aux pompiers volontaires. La municipalité a d'ailleurs procédé à l'embauche de deux pompiers à temps plein en septembre.

«En comblant les postes vacants à même l'équipe des pompiers volontaires, tout en assurant immédiatement de leurs qualifications appropriées, on a significativement réduit les heures supplémentaires», a fait valoir la mairesse.

La municipalité a également procédé à l'embauche de Roger Champagne à titre de directeur par intérim du service des incendies, en remplacement de Ghyslain Pigeon. Le nouveau directeur a obtenu le mandat de passer en revue les pratiques de gestion et les politiques existantes pour réduire les heures supplémentaires. 

M. Champagne travaillera également à diminuer les coûts du service sans toutefois avoir un impact sur la sécurité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer