Infrastructures: les maires devront s'armer de patience

Le président des CUPR, Guy Desjardins, affirme être sorti... (Martin Brunette, Archives LeDroit)

Agrandir

Le président des CUPR, Guy Desjardins, affirme être sorti encouragé de sa rencontre avec le ministre des Transports, Steven Del Duca.

Martin Brunette, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les maires de Clarence-Rockland et Hawkesbury Est, Guy Desjardins et Robert Kirby, sont revenus du congrès annuel de l'Ontario Good Roads Association (OGRA) avec une certitude: ils devront s'armer de patience.

La rencontre tenue à Toronto a permis d'échanger avec différents ministres provinciaux. Le dossier de l'élargissement de la route 17/174, qui traîne depuis des lunes, a notamment été abordé. 

Président des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR), le maire Desjardins affirme être sorti encouragé de cette rencontre. 

«On a rencontré le ministre des Transports Steven Del Duca, encore pour la 17. Disons que je suis optimiste, parce que le ministre nous a donné raison de l'être. On nous a demandé d'être un petit peu patient», a indiqué M. Desjardins.

Le maire a également discuté du projet de nouvelle station de police de la Cité de Clarence-Rockland, qui doit être construite sous le même toit que le service d'incendie municipal. Si le projet se concrétise, la municipalité sera propriétaire du bâtiment et pourra bénéficier d'une source de revenus, soit le loyer exigé à la Police provinciale de l'Ontario (PPO).

«Ce qui reste à déterminer, c'est combien la PPO est prête à payer comme loyer. Il faut dire que c'est un endroit idéal, parce que les policiers auraient un accès à deux artères principales de la ville, soit la route 17 et la rue Laurier», a précisé M. Desjardins.

La patience du maire de Hawkesbury Est, Robert Kirby a également été mise à l'épreuve dans le dossier de l'expansion du service de gaz naturel vers les régions rurales.

«Dans mon cas, je n'ai pas vraiment eu de réponse encore. Ils nous ont demandé de leur accorder un petit brin de temps pour regarder le dossier. C'est un peu frustrant. Il va y avoir de l'argent plus tard, on me dit, mais il est encore tôt. Je ne vois pas de gaz naturel dans Hawkesbury Est pour aujourd'hui ni pour demain», a fait savoir M. Kirby.

En ce qui a trait au Collège d'Alfred, les maires des CUPR attendent toujours les résultats de l'étude sur l'état des infrastructures, qui n'ont pas été dévoilés. Déjà, on estime à plus de 5 millions le coût de la mise à niveau de l'édifice. «C'est de l'information qui va être nécessaire pour savoir combien d'argent devra être investi pour que les différents partenaires puissent établir un plan d'action», a précisé M. Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer