Rencontre entre La Nation et Casselman à l'horaire

Le maire de La Nation, François St-Amour... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le maire de La Nation, François St-Amour

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après plusieurs mois de tergiversations, les conseillers municipaux du village de Casselman et de la municipalité de La Nation se rencontreront pour discuter de divers dossiers.

Le conseil municipal de La Nation a accepté, lundi, l'invitation du village voisin lors d'une réunion extraordinaire. Une réunion publique doit avoir lieu le 16 février, à l'aréna J.R. Brisson de Casselman.

Les discussions sont au point mort entre les deux municipalités. Il s'agira en fait d'une première rencontre depuis l'élection de 2014.

«Moi ( François St. Amour) et Conrad (Lamadeleine), on discute souvent, mais ce n'est jamais officiel et on n'a pas le pouls du conseil entier», a indiqué le maire de La Nation, François St. Amour.

Cette rencontre était en discussion au village de Casselman depuis le mois de juin 2015, mais elle n'a jamais été officialisée. Le report s'expliquerait par des changements au niveau de l'administration à Casselman.

Plusieurs sujets seront à l'ordre du jour.

«On va discuter de beaucoup de sujets comme des partenariats qu'il peut y avoir sur les chemins frontaliers ainsi que des échanges d'autres services. Nous allons discuter sur les façons de travailler ensemble dans le futur», a laissé entendre le maire de Casselman Conrad Lamadeleine qui présidera la réunion.

Celui-ci affirme n'avoir aucun point en particulier à apporter à cette rencontre. Il se limite à dire qu'il s'agit d'une occasion pour «jaser».

Du côté de La Nation, le dossier du partage du service d'incendie de Casselman sera certes un des points à l'ordre du jour. Depuis le début de l'année, suite à la fin d'une entente, les pompiers de Casselman n'interviennent plus sur le territoire de La Nation.

La municipalité de La Nation accusait des coûts trop élevés pour le renouvellement de l'entente et souhaite la renégocier. Ces négociations n'ont jamais eu lieu puisqu'aucune présentation n'a eu lieu devant le conseil de La Nation précise le maire St.Amour.

La rencontre pourrait aussi traiter des services d'aqueduc et d'égout de même que de la bibliothèque. Les résidents de La Nation doivent payer des frais pour utiliser la bibliothèque de Casselman.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer