Banquet de la Francophonie: les lauréats dévoilés

Le jury du 18e Banquet de la Francophonie de Prescott et Russell a... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le jury du 18e Banquet de la Francophonie de Prescott et Russell a tranché: six personnalités ayant contribué au rayonnement de la francophonie seront honorées le 2 avril prochain, à Rockland.

Maurice Godard, Gilles Fournier, Bruno Lecot et Jocelyne Leroux seront intronisés à l'Ordre de la Francophonie de Prescott et Russell, tandis que Jean-Sébastien Boye et Julien Lalonde recevront le Prix jeunesse Thomas Godfroy.

«La qualité des candidatures reçues était palpable et le jury a dû faire des choix difficiles pour accomplir son travail», a indiqué la présidente du banquet, Nathalie Ladouceur.

Membre fondateur du club Richelieu d'Embrun en 1972, Maurice Godard a toujours oeuvré au développement des services en français dans sa communauté. Il a notamment rassemblé les bénévoles qui ont bâti la Maison des Arts. Il s'est impliqué dans de multiples causes, dont l'adoption du règlement sur l'affichage bilingue dans la municipalité de Russell.

Le directeur général du Groupe Action Prescott-Russell, Gilles Fournier, contribue de diverses façons au rayonnement de la francophonie, notamment en améliorant le développement et la qualité de vie des enfants et des familles de la communauté.

Enseignant de français, puis directeur d'école maintenant retraité, Bruno Lecot s'est toujours fait un devoir d'inculquer à ses élèves et à son personnel l'amour de la langue. M. Lecot a également été responsable du Concours international de labour. Le Monument de la francophonie sur l'île du Chenail à Hawkesbury n'aurait pas vu le jour sans son acharnement.

Pour son implication communautaire légendaire, notamment au sein de L'écho d'un peuple ou du tournage des vidéos de Champlain, Jocelyne Leroux se voit également admise à l'Ordre de la Francophonie. Elle s'implique également dans divers événements voués à la valorisation de sa communauté de Bourget, à Clarence-Rockland.

Prix jeunesse Thomas Godfroy

Un Prix jeunesse Thomas Godfroy sera décerné à Jean-Sébastien Boyer, qui a siégé au conseil consultatif des élèves du ministère de l'Éducation de l'Ontario. Il est coprésident du Comité de l'inclusion de cours/activités obligatoires dans les écoles des Premières Nations, en plus d'être un comédien engagé de L'écho d'un peuple.

Le même honneur sera remis à Julien Lalonde, fier défenseur de sa culture et son identité franco-ontarienne. Il s'est notamment impliqué à titre d'animateur avec la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). Il a depuis cofondé Le Théâtre de Dehors.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer