Partager sa maison et son bonheur

Grâce au programme foyers-partage, Pascal Murphy a droit... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Grâce au programme foyers-partage, Pascal Murphy a droit à une vie familiale chez les Deslauriers de Saint-Albert. Sur la photo, il est accompagné de Louise Cayer-Deslauriers.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un peu gêné, il vous accueille avec un grand sourire dans sa résidence qu'il peut, certes, qualifier de «familiale». Grâce au programme foyers-partage de l'organisme Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell, Pascal Murphy, un homme de 41 ans atteint de trisomie, a la chance de vivre une vie bien entourée chez la famille Deslauriers de Saint-Albert.

Chaque matin de la semaine, Pascal quitte la maison pour aller travailler à la ferme du Domaine Larose, où il s'occupe entre autres du poulailler. Le soir, il revient à la maison pour participer aux tâches ménagères en faisant l'épicerie, la vaisselle et les repas.

Pascal participe également à diverses sorties familiales en camping et il adore par-dessus tout les randonnées en VTT. Dans ses temps libres, il s'adonne à la peinture ainsi qu'à de petits projets de menuiserie.

«Il suit notre quotidien. On peut vraiment dire qu'il fait partie intégrante de la famille», confie Louise Cayer-Deslauriers, membre de la famille d'accueil qui oeuvre également comme superviseure des résidences en milieu de vie pour Valoris.

Il y a cinq ans, Pascal se retrouvait seul en appartement après le départ de son colocataire. C'est à ce moment qu'il a été approché par la famille Deslauriers, qui le connaissait de longue date.

«Pascal est bien capable de s'occuper de lui-même et de faire tout, mais il n'aime vraiment pas être seul. C'est entre autres ce que le programme foyers-partage apporte», ajoute Mme Cayer-Deslauriers.

Une aide inestimable

Le programme de foyers-partage vient aide aux adultes ayant une déficience intellectuelle et/ou des besoins particuliers à trouver un placement permanent dans une famille afin de leur offrir des soins, du soutien et de la sécurité, tout en leur permettant d'intégrer harmonieusement la communauté et de s'épanouir.

Chaque année, Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell lance un appel aux gens qui aimeraient accueillir des personnes ayant une déficience à travers une campagne de recrutement de foyers-partage qui se déroule cette année sous le thème «Le bonheur, ça se partage».

«Ce qui nous incite à participer au programme, c'est de voir la différence qu'on peut faire dans la vie de quelqu'un. Pascal nous apporte autant qu'on lui apporte», fait valoir Mme Cayer-Deslauriers.

Selon elle, toute personne désireuse d'aider les gens et de s'engager peut participer au programme de foyers-partage, qui ne requiert aucune formation universitaire ou collégiale.

«Ce n'est cependant pas comme un deuxième emploi. Ça prend la passion. Tu dois être là pour aider. C'est une personne que tu accueilles dans ta famille», explique-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer