Grande foire de l'emploi à Hawkesbury

Les membres du comité et commanditaires de la... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Les membres du comité et commanditaires de la foire de l'emploi 2016 : Martine Thomas, France Gareau, Murielle Huneault Pilon, Mme Carole Muise, Guy Desjardins, Jeanne Charlebois, Jean-Guy Barette,Gilles Sauvé, Marie Latrémouille, Francis Drouin, Ann Gauthier-Jones, André Roy et Josée Potvin.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pas moins de 700 chercheurs d'emploi sont attendus à la 5e foire du Centre de services à l'emploi de Prescott et Russell (CSEPR), qui aura lieu le 19 mars prochain, à l'École secondaire catholique régionale de Hawkesbury.

Se trouver un emploi dans une région rurale n'est pas toujours facile, observe le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin, Il ajoute que le taux de chômage dans la région de Prescott et Russell s'élève à 8,7% alors que la moyenne nationale est de 7,1%.

«Dans une région rurale comme la nôtre, c'est très difficile de briser les barrières, dit-il. Lorsque je faisais du porte-à-porte, j'ai constaté qu'il y a beaucoup de gens qui sont dans l'impossibilité de se trouver un emploi.»

Une trentaine d'employeurs de la région seront sur place pour recueillir les curriculum vitae. L'édition 2015 présentait d'ailleurs un nombre record de quelque 900 postes disponibles, dont une grande partie était des emplois d'été pour étudiants.

«On a toujours besoin de bons employés, fait valoir Stéphane Marquis, gérant d'une boutique Bell de Hawkesbury. Le domaine des télécommunications est en constante évolution et on veut aller chercher le plus de CV possible pour de nouveaux postes qui seront créés.»

Conférence pour employeurs

La foire de 2016 proposera notamment une conférence destinée aux employeurs afin de briser certains mythes liés au processus d'embauche.

«Comme employeurs, vous avez peut-être cru qu'embaucher un jeune, ça voulait dire quelqu'un sans expérience qui a besoin de constante surveillance, ou des gens semi-retraités qui n'ont peut-être plus la forme ou des candidats qui sont surqualifiés. En brisant vos croyances, vous vous ouvrez à des occasions d'embaucher des candidats qui vont répondre aux besoins de votre entreprise, qui vont vous permettre de prendre de l'expansion et d'assurer votre succès», explique Murielle Huneault Pilon, agente de développement du CSEPR pour la région de Prescott.

La prochaine foire de l'emploi réservera une section à des partenaires communautaires qui offriront aux chercheurs d'emplois des services complémentaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer