Coup de pouce à l'emploi dans les CUPR

Le PAEJ a accueilli ses 10 premiers clients... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le PAEJ a accueilli ses 10 premiers clients au début de novembre. Sur la photo: Maude Larose et Jean Dubois, agents de services; Marie-Ève Jobin; Pascal Pelletier-Belisle; Éric Légaré; Grant Crack, député provincial; Sébastien S. Carrière; Julie Cayen; Jérémie Owens; et Cathy Parent.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Ontario investira 1,4 million $ pendant plus de deux ans pour former des jeunes des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) afin de les aider à entrer sur le marché du travail.

«Aujourd'hui, le marché du travail est plus compétitif que jamais et le passage d'une économie fondée sur les connaissances se poursuit. Un jeune confronté à des défis de vie a besoin de soutien avant, durant et après le travail», a souligné le député provincial de Glengarry-Prescott-Russell, Grant Crack, présent jeudi à Hawkesbury pour faire l'annonce de cet investissement. 

Le Programme d'accès à l'emploi pour les jeunes (PAEJ) vise 200 individus âgés de 15 à 29 ans. Une dizaine de personnes ont déjà reçu des formations au Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell, tant à Hawkesbury qu'à Clarence-Rockland. Le programme s'étale sur trois semaines pendant lesquelles sont offerts des ateliers de formation et de préparation à l'emploi pour un total de 60 heures rémunérées.

«J'ai déjà appris beaucoup de choses sur moi et sur mon estime personnelle. Je me rends compte que je dois travailler sur ma façon de m'exprimer et d'interagir avec les gens au travail», a commenté Cathy Parent, une bénéficiaire du programme.

Une formation de 45 heures est d'abord offerte par le centre Moi j'apprends, suivie d'une formation de 15h du PAEJ.

Le programme s'adresse en particulier à des jeunes en difficulté. «De notre côté, on explore toutes les solutions et on essaie de leur donner des outils pour s'assurer qu'ils puissent obtenir et maintenir un emploi», a indiqué Jean Dubois, agent de services du PAEJ.

Après leur formation, les participants seront jumelés avec des employeurs locaux qui auront été sensibilisés à leurs besoins. D'ailleurs, le Programme d'accès à l'emploi pour les jeunes offre aux employeurs des incitatifs financiers à l'embauche.

«Notre responsabilité sera d'accompagner le jeune après les trois semaines de formation pour s'assurer que son placement au travail soit un succès avec comme résultat un emploi qui va lui apporter ce sentiment du devoir accompli et de contribution à la société», a souligné Jean Dubois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer