Le Conseil des arts de Prescott et Russell en mode consultation

La coordonnatrice du Conseil des arts de Prescott... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

La coordonnatrice du Conseil des arts de Prescott et Russell, Shanna Steals

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Conseil des arts de Prescott & Russell Art Council (CAPRAC) a finalement pu obtenir l'opinion de plus d'une cinquantaine d'intervenants artistique de première ligne.

Trois consultations publiques ont eu lieu. Une à Casselman, une à Rockland et la dernière, mardi soir, à Hawkesbury.

Ces rencontres ont pour but d'aider le tout nouvel organisme à élaborer sa stratégie pour les prochains cinq ans. Sa première année d'existence lui aura permis de s'ancrer dans la région, en élisant notamment un conseil d'administration en mai dernier.

Besoins et priorités

Avec cette ronde de consultation, l'organisme s'est penché sur les meilleurs moyens de satisfaire les besoins de ses membres et de la collectivité. Celle-ci doit permettre de mieux connaître et comprendre les besoins des artistes, des organismes et des intervenants des CUPR.

«Pour les prochaines années, on veut miser sur les choses importantes, ce sur quoi il faut se concentrer pour développer le CAPRAC et pour aider l'art, la culture et le patrimoine ainsi que les services et les activités à travers Prescott et Russell», a souligné Shanna Steals, coordonnatrice du CAPRAC.

Le CAPRAC a entamé le développement de sa planification stratégique après avoir obtenu une subvention de la Fondation Trillum de l'Ontario au printemps dernier. La firme de consultants Lalande & Gougeon, en collaboration avec Brunet Sherwood Consultants, avait alors été embauchée pour mener à bien le projet.

«Ce qu'on a remarqué durant les consultations c'est que les gens étaient vraiment contents d'avoir leur mot à dire et être impliqués dans le processus du développement du Conseil des arts», d'ajouter Mme Steals.

À la suite des consultations, le Conseil des arts poursuivra la recherche et mènera des entrevues auprès des intervenants des arts et de la culture tels que le Centre culturel le Chenail, la Arbor Gallery, la Maison des arts d'Embrun et les autres joueurs impliqués dans les arts, la culture et le patrimoine de Prescott et Russell. Les intervenants municipaux seront aussi rencontrés.

«À la fin, on espère développer ensemble des projets intéressants et d'appuyer des projets déjà en marche dans la région. Notre objectif ultime est de mieux desservir la région en arts, culture et patrimoine autant au niveau individuel qu'au sein des associations artistiques. Il y a beaucoup de talent dans notre communauté et on veut mettre ce talent en avant-scène», a affirmé Mme Steals.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer