Succès inespéré pour le Festival de la Bine

Le propriétaire de la Binerie de Plantagenet, Alain... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le propriétaire de la Binerie de Plantagenet, Alain Lapensée, devant la cabane à pets.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cinquième édition du Festival de la Bine a attiré près de 3500 visiteurs dans la communauté de Plantagenet, au cours du week-end. C'est bien au-delà des 2000 personnes qui étaient attendues au départ.

Lors de la journée de samedi, la pluie passagère n'a pas fait fuir les festivaliers, au grand plaisir des organisateurs. «Ça a été tout un succès. Même la pluie est tombée juste au bon moment, soit après que les gens soient arrivés sur le site», a souligné Alain Lapensée. Le spectacle de l'humoriste Franco-Ontarien Patrick Groulx a pour sa part attiré près de 800 spectateurs vendredi soir.

Un des plats de résistance du festival, le concours d'hommes forts, organisé par le détenteur du titre au Canada, Jean-François Caron, a attiré à lui seul quelque 1500 spectateurs samedi. L'événement animé par Patrick Groulx a suscité à ce point l'intérêt que des discussions sont en cours pour inscrire le village de Plantagenet au circuit d'hommes forts. «Avec la collaboration de Jean-François Caron, on vise dès 2017 de tenir le championnat provincial d'hommes forts, et en 2018, le championnat canadien d'hommes forts», a annoncé M. Lapensée.

Des bines à profusion

Plusieurs chaudrons de bines ont été servis gratuitement aux festivaliers tout au long du week-end. La question a plusieurs fois été posée: quel est le secret pour des fèves au lard parfaites? «Il n'y a pas de secret, si ce n'est qu'il faut avoir la passion et de mettre tout notre amour dans ce qu'on fait. C'est là qu'on va obtenir le meilleur résultat», a fait valoir Dominique Auger, copropriétaire de la Binerie de Plantagenet.

Le Festival de la Bine offrait également en primeur cette année la fameuse «cabane à pets», un mini-musée relatant l'histoire de la Binerie. Près de 3500 personnes ont visité la petite bâtisse de bois. Les gens qui n'ont pas eu l'occasion de la visiter pourront le faire dans le cadre de diverses dégustations ponctuelles. La cabane sera également de retour l'an prochain, lors de la sixième édition du Festival de la Bine, annonce d'ores et déjà Alain Lapensée.

«On prépare déjà la table pour l'an prochain, dit-il. On reçoit beaucoup d'appuis de commanditaires qui veulent faire partie de notre festival. Je dois dire aussi que la communauté de Plantagenet est vraiment incroyable.»

mbrunette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer