Complexe Robert Hartley: le retour d'une deuxième glace écarté

Le retour d'une deuxième patinoire au complexe sportif... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le retour d'une deuxième patinoire au complexe sportif Robert Hartley semble de plus en plus improbable.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le retour d'une deuxième patinoire au complexe sportif Robert Hartley semble de plus en plus improbable, à la lumière d'une décision du conseil municipal de Hawkesbury.

Lors d'une réunion extraordinaire tenue jeudi, les élus ont voté pour une demande de subvention fédérale, dans le cadre du Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150. L'objectif est de renouveler le système de réfrigération devenu désuet, afin d'entretenir la patinoire numéro 1, un projet évalué à 750000$.

«Est-ce qu'il s'agit d'une priorité, moi, je dis que oui et on devrait aller de l'avant, parce que si on manque ça, on manque une opportunité pour du financement», a fait valoir la mairesse Jeanne Charlebois.

Le système de réfrigération a été construit en 1979 et est muni de huit compresseurs fonctionnant au fréon, une substance qui ne sera plus utilisée à compter de 2020.

Le nouveau système, ne pouvant alimenter qu'une glace, sera muni de deux compresseurs utilisant de l'ammoniac.

«Tous les arénas passent aujourd'hui aux compresseurs fonctionnant à l'ammoniac. Le nouveau système ne pourra fonctionner que pour une glace seulement, mais il y aura des économies d'énergie substantielles», a précisé Gerry Dicaire, surintendant des bâtiments municipaux.

Selon lui, le système actuel est en bon état, mais devra vraisemblablement être remplacé dans les cinq prochaines années.

La Ville de Hawkesbury espère obtenir 247500$ du fédéral, soit le tiers du coût total du projet. L'emprunt pourrait être financé à même les économies d'énergie.

Pour le conseiller Daniel Lalonde, cette décision vient sonner le glas d'une deuxième patinoire, qui pourrait coûter 750000$ supplémentaires.

«En allant de l'avant avec ce projet-là, on se prononce indirectement sur le sort de la glace numéro 2, parce qu'il faudrait investir le double pour offrir une deuxième glace», a lancé le conseiller Lalonde.

La Ville de Hawkesbury sollicite d'ailleurs un autre appui financier de 100000$ du fédéral, pour l'installation de divers équipements sportifs sur le béton de la deuxième patinoire. Il serait entre autres question de filets pour le tennis, le volleyball et le badminton, ainsi que l'aménagement d'une piste de marche et possiblement d'un espace servant à la présentation de spectacles et de pièces de théâtre.

«Même s'il n'y a pas de deuxième glace, il doit y avoir de l'activité dans cet espace. Avec une salle multifonctionnelle, on pourrait attirer des gens de tous les âges intéressés à d'autres activités que le hockey», a affirmé Gerry Dicaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer