Un mois de sursis pour écoLarose

Le projet écoLarose... (Courtoisie)

Agrandir

Le projet écoLarose

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet du centre écoLarose à Bourget demeure en vie, du moins pour un mois, ont décidé mercredi les maires des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR).

«Ce que je demande au conseil, c'est de reporter cette résolution tout simplement parce qu'on veut essayer de trouver un partenaire financier pour remplacer l'engagement de 4 millions des Comtés unis», a insisté le directeur général des CUPR, Stéphane Parisien.

Les Comtés unis avaient déjà engagé cette somme pour ce centre évalué à environ 12 millions $, qui devait être construit dans la Forêt Larose. Le projet est toujours en attente pour du financement totalisant 8 millions $ des gouvernements provincial et fédéral.

«Ce sont les CUPR qui ont fait la demande pour ce financement. Si on abandonne le projet, la demande meurt aussi. Je vous demande de la garder sur le respirateur artificiel au moins un mois», a ajouté M. Parisien.

Le maire du canton Russell, Pierre Leroux, auteur d'une résolution antérieure recommandant l'abandon du projet, dénonçait principalement les coûts trop élevés du projet. Il se dit toutefois prêt à accorder un délai d'un mois en souhaitant la participation d'entreprises.

La somme de 4 millions $ qui avait été consentie pour le projet retournera malgré tout aux huit municipalités selon leur réquisition respective des CUPR. La Cité de Clarence-Rockland recevrait environ 1,1 million $; le canton de Russell 807000$; la Nation 566000$; Hawkesbury 405000$; le canton de Champlain 388000$; le canton d'Alfred-Plantagenet 378000$; Casselman 181000$; et le canton de Hawkesbury 156000$.

Le projet écoLarose prévoit entre autres la construction d'un centre à la fine pointe de la technologie et ayant peu d'impact sur l'environnement. Il aurait abrité l'Académie entrepreneuriale de Prescott et Russell. Le centre offrirait également de l'hébergement, une grande salle de conférence, une halte pour les touristes de même qu'un centre de recherche pour la protection de la forêt Larose. Le projet se veut aussi un incubateur économique pour le démarrage d'entreprises locales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer