Dernière remise de diplômes au Collège d'Alfred

Les derniers diplômés du Campus d'Alfred représentent une... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Les derniers diplômés du Campus d'Alfred représentent une cohorte de 62 étudiants.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Une page d'histoire a été tournée hier alors que le Collège d'Alfred procédait à sa 33e et dernière remise de diplômes.

La précieuse attestation d'études mentionnant « L'Université de Guelph - Campus d'Alfred » a été reçu par une cohorte de 62 étudiants issus des six programmes du collège. Dès l'automne prochain, les nouveaux étudiants fréquenteront l'Institut de formation et de recherche rurale et agroalimentaire (IFRA) du collège La Cité.

Malgré l'ambiance festive qui régnait, une certaine tristesse était palpable, notamment chez la directrice du collège, Renée Bergeron, qui devait à la fois souligner le nouveau chapitre d'histoire que vivra l'établissement et souhaiter ses adieux aux finissants.

Pour souligner cette dernière remise de diplômes, l'avocat Ronald Caza a livré un discours inspirant. Il n'a pas dérogé à ses convictions en évoquant le combat continuel que doivent livrer les Franco-Ontariens pour obtenir des services en français.

« Vous (étudiants du Collège d'Alfred) êtes des modèles pour tous les étudiants des établissements postsecondaires francophones. Ils vous ont regardé cette année. Ils ont vu ce que vous avez vécu ici avec les défis qui se sont présentés pour le Collège d'Alfred. Vous avez choisi de rester au collège. Vous avez démontré que cet établissement était très important pour la communauté francophone », a affirmé Ronald Caza en soulignant aussi sa foi dans la création d'une université franco-ontarienne.

En mars dernier, La Cité annonçait qu'elle prendrait la relève pour offrir, en 2015, le programme de techniques agricoles ainsi que celui de la gestion de la nutrition et des services alimentaires au campus de l'est de l'Ontario. Le Collège Boréal offrira pour sa part le programme de techniques vétérinaires.

L'établissement d'enseignement postsecondaire d'Alfred est toujours à la recherche d'une solution durable pour assurer sa survie à long terme. Le député provincial de Glengarry-Prescott-Russell, Grant Crack, a laissé entendre que le gouvernement se penche sur le dossier. « Je vous assure que le Collège d'Alfred est une priorité pour moi et je continue de travailler afin d'assurer une solution à long terme », a indiqué le député.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer