30000$ pour l'aménagement forestier dans l'Est ontarien

Des représentants des Comtés unis de Prescott-Russell, de... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Des représentants des Comtés unis de Prescott-Russell, de la Conservation de la Nation Sud et de Boisés Est étaient accompagnés de Réjean et Julie Fortin (au centre), propriétaires d'un terrain boisé, à Vankleek Hill, pour l'annonce du financement.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) accordent une somme de 30 000 $ pour maintenir le Programme de ressources pour les boisés de la Conservation de la Nation Sud (CNS) en partenariat avec Boisés Est.

Ce programme, mis en place il y a environ cinq ans, a été appuyé par la Fondation Trillium de l'Ontario lors des deux premières années. Les Comtés unis ont pris la relève par la suite en offrant ce montant depuis les trois dernières années.

Une partie de ce financement aidera notamment à réaliser un plan de gestion dans le cadre du Programme d'encouragement fiscal pour les forêts aménagées.

Des représentants des CUPR, de Boisés Est et de la CNS étaient réunis pour en faire l'annonce, hier, sur la propriété de Réjean et Julie Fortin, à Vankleek Hil.

Le terrain, situé le long de la route 34, a récemment obtenu une subvention de 500 $ pour appuyer un projet d'aménagement forestier.

« Si je n'avais pas eu connaissance du programme, j'aurais probablement subdivisé simplement le terrain en lots pour la construction de maisons, a confié le propriétaire Réjean Fortin, en riant. Aujourd'hui, je suis fier de ne pas l'avoir fait et d'avoir plutôt cet espace vert qui, je le souhaite, pourrait servir de lieu d'éducation pour les écoliers ».

Grâce au Programme d'encouragement fiscal pour les forêts aménagées de la province, le propriétaire économisera également 25 % en impôts fonciers sur le terrain visé.

« La protection du couvert forestier est un défi que les Comtés se sont donné, a confié le préfet des CUPR et maire du canton de Hawkesbury Est, Robert Kirby. C'est encourageant de voir des gens de la communauté s'impliquer à ce niveau ».

Le dossier du déboisement revient régulièrement sur la table des CUPR et des municipalités. Plusieurs ont déjà fait le constat du développement résidentiel, industrielle et agricole qui s'effectue souvent au détriment du couvert forestier. « Il est évident que le couvert forestier a diminué depuis 2008 », a fait valoir le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer