Hawkesbury pourrait taxer les promoteurs

Hawkesbury pourrait imposer une taxe de bienvenue aux... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Hawkesbury pourrait imposer une taxe de bienvenue aux promoteurs et constructeurs.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La ville de Hawkesbury envisage d'imposer une taxe de bienvenue aux promoteurs et constructeurs lors de la construction de nouveaux bâtiments.

C'est ce que propose le comité des services du Développement et du tourisme de l'endroit dans une recommandation présentée aux élus, lundi soir.

Les élus espèrent ainsi financer les coûts des nouvelles infrastructures engendrés par ces nouveaux développements. «C'est certain que ça va être profitable pour nous s'il y a des développements dans le futur. Nos dépenses vont augmenter. Il faut vraiment se pencher sur cette situation-là», a lancé la conseillère Johanne Portelance, membre du comité des services du Développement et du tourisme.

Des règlements semblables sont déjà en place notamment à la municipalité de Russell de même qu'à la Cité de Clarence-Rockland. Les conseils scolaires ont également des règlements similaires en ce qui concerne les redevances d'aménagement.

En 2008, La Ville de Hawkesbury avait déjà mené une étude réalisée alors par la firme Watson afin d'établir un règlement sur les redevances d'aménagement. Elle avait cependant laissé tomber l'idée. «On avait le budget en 2008, on avait toutes les informations nécessaires. Je me demande pourquoi ça n'a pas été fait», s'est questionné le conseiller Michel Thibodeau.

Ce dernier a proposé de conduire une nouvelle étude afin d'actualiser celle déjà menée en la modifiant pour refléter la réalité d'aujourd'hui. «Puisqu'il s'agit d'une étude exhaustive qu'on possède déjà, on pourrait demander de modifier les chiffres en conséquence et faire une mise à jour pour nous éviter de commander une nouvelle étude», a suggéré M. Thibodeau.

Inévitable

Selon lui, un règlement sur les redevances d'aménagement serait devenu un incontournable et aurait été utile s'il avait été implanté plus tôt. «C'est certain que les promoteurs vont refiler la facture à quelqu'un d'autre, mais nous (la Ville), au moins, on aurait les argents disponibles pour des projets. On aurait probablement eu de l'argent entre autres pour l'usine de traitement des eaux usées et même pour le complexe sportif», a affirmé M. Thibodeau en insistant sur le fait qu'aucune somme n'est prévue au budget pour cette étude.

De son côté, la mairesse de Hawkesbury, estime que le conseil aura une décision importante à prendre. Elle précise qu'il y a deux côtés à considérer lorsqu'on parle d'une taxe de bienvenue «Il y a un plus ou on en retire plus de revenus pour nous aider à faire face à la croissance, mais d'un autre côté, on ne veut pas décourager non plus les promoteurs de venir chez nous. C'est une grosse décision et il y aura des réunions publiques», a fait savoir la mairesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer