Hawkesbury diminue les coûts de location

Avec une diminution des frais de location de... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Avec une diminution des frais de location de glace lors de tournois, la Ville de Hawkesbury espère augmenter l'achalandage au complexe sportif Robert Hartley.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Hawkesbury diminuera les coûts de location de la patinoire du complexe sportif Robert Hartley, afin d'augmenter l'achalandage et d'attirer davantage de tournois.

Lundi soir, le conseil municipal a voté pour une diminution des frais de location, qui passeront de 171$ à 150$ de l'heure pour les tournois de hockey adultes. De leur côté, les associations de sport de glace pour enfants profiteront d'une réduction de 127$ à 115$ de l'heure, dès septembre, tant pour les tournois et que durant la saison régulière.

«On espère que ça va ramener les gens au complexe sportif Robert Hartley, parce qu'il faut bien s'en servir pour qu'il soit rentable», a déclaré le conseiller André Chamaillard.

L'an dernier, l'ancien conseil avait décidé de fermer la piscine du complexe sportif durant l'été 2014, afin d'économiser quelque 100000$. La Ville avait également opté pour la fermeture d'une des deux patinoires, pour une période indéfinie, de façon à éponger une partie du manque à gagner d'environ 1,5 million$. Ces décisions avaient soulevé l'indignation de plusieurs.

L'an dernier également, l'Association de hockey mineur de Hawkesbury (AHMH) n'avait pu organiser de tournoi de hockey sous la commande de Liette Valade, qui était alors directrice du service des loisirs et de la culture de la municipalité. «L'an passé, nous n'avions pas eu droit à des tournois de hockey, ni d'activités spéciales. Il n'y avait tout simplement pas de glace disponible», a fait savoir Daniel Lapierre, président de l'AHMH.

En 2015, un seul tournoi de hockey communautaire a été organisé au complexe sportif, soit le traditionnel Tournoi industriel de Hawkesbury.

«On ne s'en cache pas, on ne peut pas attirer les gens seulement avec un tournoi par année. Il faut aussi comprendre que le hockey mineur a besoin d'aide. Les inscriptions diminuent de beaucoup», observe le surintendant des bâtiments municipaux et responsable par intérim du service des loisirs et de la culture, Gerry Dicaire.

Il y a 30 ans, le hockey mineur attirait au-delà de 600 jeunes hockeyeurs à Hawkesbury. Aujourd'hui, il y a moins de 200 inscriptions.

«C'est tellement cher pour les jeunes aujourd'hui, poursuit M. Dicaire. Les parents n'ont plus les moyens d'inscrire leur jeune. On espère que cette diminution des coûts va aider à court terme.»

Mbrunette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer