De nouveaux poumons pour Jason Laframboise

Après 20 interminables mois d'attente, Jason Laframboise a reçu... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Après 20 interminables mois d'attente, Jason Laframboise a reçu une greffe de poumons vendredi.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jason Laframboise peut maintenant respirer à l'aide de deux nouveaux poumons.

Après 20 interminables mois d'attente, le résident de Clarence Creek, âgé de 41 ans, atteint de fibrose pulmonaire idiopathique depuis six ans, a reçu une greffe de poumons, vendredi matin, à Toronto. «L'opération a été un grand succès», s'est réjouie sa conjointe Tanya. C'est vers 23h30, le 2 avril, qu'il a reçu l'appel tant attendu.

«Au départ, tout le monde pensait qu'il s'agissait d'un poisson d'avril en retard», a indiqué Mme Laframboise en riant. Mais il s'agissait réellement de deux poumons en santé qui attendaient son conjoint. Selon elle, Jason était à la fois calme et soulagé d'apprendre la grande nouvelle.

De son côté, celle-ci était déjà en route pour Toronto accompagnée de ses deux enfants, Bianca et Joël, pour le congé de Pâques. Ils auront donc l'occasion de voir leur père au souffle maintenant renouvelé.

Ces nouveaux organes étaient devenus plus que nécessaires pour le résident de Clarence Creek qui avait vu ses reins endommagés par les médicaments et par une déficience d'oxygène dans le sang. Il a été contraint de subir régulièrement des traitements d'hémodialyse.

Bien qu'il soit encore tôt pour établir un pronostic, Tanya Laframboise est persuadée que son conjoint retrouvera une pleine capacité pulmonaire. Il devra cependant poursuivre ses traitements de physiothérapie et de réhabilitation, du moins pour les trois prochains mois. C'est bien peu demandé considérant les épreuves vécues par la famille depuis plusieurs années. Il y a six ans, on lui avait diagnostiqué cette maladie chronique et ses poumons s'étaient détériorés à un point tel qu'une double transplantation devenait la seule issue.

Pour ce faire, Jason Laframboise a dû louer un appartement, près de l'hôpital, à Toronto, afin de se rendre disponible rapidement pour la greffe. Il devait alors payer un loyer supplémentaire. C'est pour cette raison que la Fondation Jason Laframboise a été créée afin de l'appuyer dans sa quête vers une bonne santé.

D'ailleurs, un souper spaghetti et fèves au lard organisé par le Club Optimiste de Saint-Pascal-Baylon, est toujours prévu le 1er mai, au centre communautaire Ronald Lalonde (2464, chemin St-Pascal). Les profits serviront à financer les dépenses encourues à Toronto par la famille Laframboise. Pour obtenir plus de renseignements, les gens peuvent composer le 613-913-3962.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer