La Cité prend en charge les programmes du collège d'Alfred

Le Collège La Cité assurera désormais la gestion... (Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit)

Agrandir

Le Collège La Cité assurera désormais la gestion du Collège d'Alfred dans l'Est ontarien.

Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les étudiants du collège d'Alfred, dans l'Est ontarien, s'attendaient déjà à être en classe à l'automne. Ils connaissent désormais qui les gouvernera.

La Cité a accepté d'assurer la coordination des programmes agroalimentaires de l'établissement au futur incertain. 

Ainsi, le collège d'arts appliqués d'Ottawa offrira le programme de techniques agricoles ainsi que celui de la gestion de la nutrition et des services alimentaires au campus de l'est de l'Ontario en 2015-2016. Grâce à une collaboration avec le Collège Boréal, il fera de même pour le programme de techniques vétérinaires.

«C'est une très bonne nouvelle. Nous sommes très contents parce que nous étions en mode attente depuis un certain temps, a affirmé Lise Bourgeois, présidente de La Cité. Aujourd'hui, on a clarifié ce qui relevait la responsabilité de l'offre de programmes.»

En mars dernier, l'Université de Guelph, le principal gestionnaire des programmes offerts au collège d'Alfred, annonçait son retrait dès 2015, pour des raisons de restructuration financière.

Mme Bourgeois précise que la prochaine année permettra à La Cité d'assurer la transition et trouver une solution à long terme pour la relance du seul établissement postsecondaire francophone spécialisé en agriculture en Ontario. Déjà, elle parle de bonifier l'offre de programmes et non seulement de conserver ceux en place.

«La prochaine année nous permettra d'établir notre plan. Nous avons déjà quelques idées pour élargir notre offre et l'arrimer avec nos trois programmes similaires existants, lance-t-elle. D'ici quatre ou cinq ans, je crois que nous pourrions doubler notre offre à une douzaine de programmes, voire accueillir 250 étudiants de plus d'ici quatre ans.»

Pour ce faire, La Cité créera l'Institut de formation et de recherche rurale et agroalimentaire en collaboration avec les partenaires du milieu et les ministères concernés. L'objectif est de diversifier le secteur agroalimentaire dans l'est de l'Ontario.

«Par exemple, nous travaillons actuellement sur un programme de transformation alimentaire avec l'aide de la fromagerie St-Albert. Cela pourrait donner une nouvelle vie au campus d'Alfred et assurer la relance du collège.»

La Cité vise à offrir ce programme l'année prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer