Les CUPR adopteront un «budget zéro»

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, s'est montré... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, s'est montré satisfait par ce «budget zéro».

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les contribuables des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) bénéficieront d'un gel de taxes régionales pour l'année en cours. Les maires des CUPR ont rejeté du revers de la main la première ébauche du budget qui prévoyait une hausse de 4% et ont ordonné à l'administration de lui revenir avec un «budget zéro».

«Ça nous donne un répit à nous les municipalités. C'est important. J'étais prêt à accepter une hausse jusqu'à 2% aux Comtés unis, mais nous nous sommes entendus pour un gel. C'est encore mieux. Même une hausse de 2% au niveau régional aurait fait une grande différence pour les payeurs de taxes de chez nous», note le maire de la municipalité La Nation, François St-Amour.

Habitués à un gel des taxes régionales depuis près de 10 ans, les maires ont fait le saut plus tôt ce mois-ci en voyant un budget de 4% d'augmentation.

«Avec zéro pour cent d'augmentation, je suis content. C'est ce que je demandais au départ et c'est ce que nous aurons. Les résidents le disent constamment: "On paye trop de taxes." Avec un gel des taxes, on s'approche d'un taux plus raisonnable et nous sommes en mesure de compétitionner avec des endroits comme Orléans, qui est notre plus important concurrent. Si les taxes sont trop élevées, les gens ne viendront pas s'installer ici», a commenté le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

Mais pour arriver au «budget zéro», l'administration a dû passer la hache au niveau des travaux d'infrastructures. «Il y aura moins d'asphalte cette année, un point c'est tout», se résigne le directeur général Stéphane Parisien.

Ce qui a changé la donne cette année, c'est que le gouvernement régional des CUPR a négocié la reprise de routes municipales afin de soulager certaines municipalités. Cela représente des dépenses de plus de 4 millions $ en plus pour les CUPR.

Le budget régional des CUPR sera adopté le 18 février prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer