La survie du Collège d'Alfred sera de la fête

Katherine Levac recevra le prix Jeunesse Thomas Godefroy.... (Archives)

Agrandir

Katherine Levac recevra le prix Jeunesse Thomas Godefroy.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La survie du Collège d'Alfred pourrait risque de se retrouver à la fête lors de la 17e édition du Banquet de la francophonie de Prescott-Russell, le 28 mars prochain à Rockland.

Les membres du jury ont dévoilé, hier, le nom des quatre lauréats qui seront admis à l'Ordre de la francophonie cette année. Le nom de Tom Manley, président du conseil communautaire du Collège d'Alfred, figure dans la courte liste.

Francophile assumé, Tom Manley joue un rôle de premier plan au sein du mouvement de sauvegarde du seul établissement d'enseignement francophone spécialisé en agriculture de l'Ontario. En mars dernier, l'Université de Guelph, gestionnaire principal des programmes au Collège d'Alfred, a annoncé son retrait de l'établissement d'ici la fin de l'année scolaire en cours pour des raisons financières. La Cité et le Collège Boréal ont rapidement offert une aide temporaire pour le maintien des programmes, mais le Collège d'Alfred attend toujours un plan à long terme de la province.

Georgette Sauvé, une militante au sein de l'ACFO de Stormont, Dundas et Glengarry sera également décorée de l'Ordre de la francophonie. L'enseignante de formation s'est notamment battue pour que l'Hôpital de Cornwall maintienne ses politiques d'embauche qui préconisent le bilinguisme malgré une vive opposition de la communauté.

L'ancienne conseillère du Canton de Russell, Lorraine Dicaire sera également admise à l'Ordre de la francophonie. Mme Dicaire s'est beaucoup investie pour l'établissement du Centre de santé communautaire de l'Estrie dans la municipalité de Russell qui offre des soins en français. En 2007, elle est élue présidente de l'Association française des municipalités de l'Ontario en 2007.

Femmes à l'honneur

Les femmes seront visiblement à l'honneur pour cette 17e édition du Banquet de la francophonie de Prescott-Russell. La productrice et réalisatrice Léa Pascal est la 4e du quatuor de francophones et francophile récompensé cette année. Mme Pascal est notamment derrière la nouvelle série J'habite ici à (TV5-Unis), qui se déroule entre autres à Alfred, Casselman, Hawkesbury, L'Orignal et Vankleek Hill. À l'aide sa caméra, Léa Pascal s'efforce de stimuler la fierté des francophones de la région et de la faire rayonner à l'extérieur.

La nouvelle coqueluche de l'heure en humour, Katherine Levac, recevra quant à elle le prix Jeunesse Thomas Godefroy. La rouquine pince sans rire originaire de St-Bernardin fait fureur avec son personnage de Paige Beaulieu une Franco-Ontarienne des plus stéréotypée. La jeune humoriste s'est fait connaître à En route vers mon premier Gala Juste pour rire et est de la distribution de SLN Québec sur les ondes de Télé-Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer