Les gicleurs se font rares dans l'Est ontarien

Un couple d'octogénaires a perdu la vie dans... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Un couple d'octogénaires a perdu la vie dans un incendie qui a ravagé la Place Mont Roc, le 25 mai 2012.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que les autorités québécoises tentent toujours de faire l'autopsie de la tragédie de L'Isle-Verte où 32 personnes âgées ont péri dans un incendie le 23 janvier dernier, les gestionnaires de résidence pour aînés de l'Est ontarien tardent à munir leur établissement de système de gicleurs.

Pourtant, les communautés de l'Est ontarien ont encore fraîchement en mémoire un drame similaire, où le 25 mai 2012, Anne-Marie et Jean-Paul Bonin, un couple d'octogénaires de Hawkesbury, ont perdu la vie dans un incendie qui a ravagé la Place Mont Roc.

C'est d'ailleurs cette tragédie qui a poussé la province de l'Ontario à adopter un projet de loi plus tôt cette année obligeant toutes les résidences où logent des personnes vulnérables à se doter d'un système de gicleurs.

Malgré la nouvelle législation, rares sont les établissements qui s'y sont conformés dans la grande région de Prescott et Russell. C'est que la loi accorde un sursis de cinq ans aux propriétaires pour effectuer les travaux.

À la résidence St-Mathieu de Hammond, qui compte une cinquantaine de lits, les gestionnaires ont profité d'un projet d'agrandissement prévu depuis un moment déjà pour installer un système de gicleurs. Les travaux du nouveau système de sécurité en incendie sont complétés à 90 %, a confié la direction de l'établissement, et le tout devrait être totalement opérationnel d'ici la nouvelle année.

Mais la résidence St-Mathieu fait presque figure d'exception dans la région.

À Rockland, la résidence Les Jardins Belle Rive n'a toujours pas de système de gicleurs. Ça viendra, dit-on. À quelques pas, à la résidence Simon c'est le même scénario : pas de gicleurs.

Pas de gicleurs non plus à la résidence St-François de Casselman, un dispositif qui aurait pu vraisemblablement épargner les vies d'Anne-Marie et Jean-Paul Bonin lors de l'incendie de la Place Mont Roc.

Pour ce qui est de la résidence Place Mont Roc de Hawkesbury, les nouveaux propriétaires ont fait installer un système de gicleurs lors de travaux de reconstruction à la suite de l'incendie.

Du côté du secteur public, la situation reste aussi préoccupante. Les centres d'accueil publics disposent d'un délai beaucoup plus long pour se conformer à la réglementation. En fait, les résidences qui sont gérées par l'état ont jusqu'en 2025 pour munir leur établissement d'un système de gicleurs conforme.

Le Centre d'accueil Roger-Séguin de Clarence Creek n'est pas muni d'un système de gicleurs. L'administration vient d'installer un tout nouveau système de détection d'incendie.

« Nous avons jusqu'en 2025 pour nous conformer, il nous reste encore dix ans. Nous venons juste d'installer un système relié à la centrale : un système très efficace et sécuritaire. Pour l'instant, nous n'avons pas l'intention d'installer un système de gicleurs », a déclaré Charles Lefebvre, administrateur.

Du côté du Caressant Care Bourget Nursing Home, dans l'Est ontarien, une partie de l'établissement est protégée par un système de gicleurs. Trente-deux des 56 chambres sont protégées.

« Nous avons d'autres mesures de sécurité complémentaires en place », assure Lee Griffi, le directeur, des communications de l'établissement.

La Résidence Prescott-Russell, gérée par le gouvernement régional des Comtés unis de Prescott et Russell, s'est toutefois conformée sur le champ à la réglementation, au lendemain de la tragédie de la Place Mont Roc de Hawkesbury. Le gouvernement régional a accepté de débourser une somme de près de 1,3 million $ afin de munir l'établissement d'un système de gicleurs, même si le gouvernement régional prévoit construire un nouveau centre pour accueillir les résidents de la Résidence Prescott-Russell, d'ici quelques années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer