La cure minceur se poursuit à Hawkesbury

La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois.... (Archives, LeDroit)

Agrandir

La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau conseil de Hawkesbury poursuit sa cure minceur au sein de l'administration municipale. La mairesse Jeanne Charlebois et son équipe ont annoncé l'abolition de deux autres postes de direction hier, soit celui de directeur du développement économique et celui de directeur des services techniques (travaux publics). Anne Leduc et Kenneth Wetzel ont respectivement été remerciés.

«Nous avons décidé d'abolir ces deux postes de directeur, car nous estimions qu'ils étaient excédentaires. Cette mesure s'inscrit dans notre plan de restructuration administrative», a expliqué le conseiller Michel Thibodeau, de l'équipe Solution Hawkesbury.

La semaine dernière, le nouveau conseil de Hawkesbury a également aboli le poste de directeur général de la municipalité. Jean-Yves Carrier a été remercié après deux ans de service.

Selon la Loi sur les municipalités de l'Ontario, rien n'oblige un appareil municipal à avoir un directeur général, tant qu'un greffier et un trésorier sont en poste.

Le nouveau conseil souhaite réorganiser la structure de gestion pour avoir un modèle plus horizontal. Les élus veulent ainsi réduire les intermédiaires entre eux et l'administration en formant des comités. Le conseil espère ainsi entretenir des liens plus étroits avec les employés et engendrer des économies.

L'ancien directeur général de la municipalité touchait un salaire annuel de plus de 113000$. L'ancienne directrice du développement économique, Anne Leduc, et l'ex-directeur des services techniques, Kenneth Wetzel, gagnaient respectivement 78000$ et 95000$ par année.

LeDroit n'a pas été en mesure d'obtenir les détails des ententes de congédiement, dont les montants alloués aux indemnités de départ. Il s'agit de renseignements qui ne peuvent être obtenu qu'en faisant appel à la Loi sur l'accès à l'information, affirme-t-on.

Le poste de directeur du développement économique a été créé il y a un peu plus d'un ans sous l'ancien conseil. Le nouveau comité du développement économique prendra le relais. Idem pour le poste de directeur des services techniques. C'est le comité des travaux publics et des services environnementaux qui prendra les commandes.

Des allégations de harcèlement

Par ailleurs, un autre directeur de département a pris le chemin de la maison à la Ville de Hawkesbury.

Un employé occupant un poste supérieur au sein de l'administration municipale serait en «congé» à la suite d'allégations de harcèlement déposées contre lui.

L'employé en question serait suspendu le temps qu'une enquête soit menée.

«Nous avons effectivement eu une discussion à huis clos à ce sujet. À Hawkesbury, nous avons une politique sur le harcèlement au travail et la loi de santé et sécurité est très claire. C'est quelque chose que nous prenons au sérieux. Comme tout bon employeur, nous ne tolérons pas le harcèlement au travail. Mais il est important de souligner que toute personne est innocente jusqu'à preuve du contraire», a indiqué le conseiller Michel Thibodeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer