Estelle Patenaude dans la course

La femme d'affaires Estelle Patenaude (qu'on voit ici... (Samuel Blais-Gauthier, LeDroit)

Agrandir

La femme d'affaires Estelle Patenaude (qu'on voit ici entourée de son président de campagne, Réjean Ouimet, et de son gérant de campagne, Bernard Boulerice) s'est officiellement lancée dans la course

Samuel Blais-Gauthier, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La femme d'affaires Estelle Patenaude est officiellement dans la course à l'investiture libérale fédérale dans Glengarry-Prescott-Russell.

Figure connue dans l'Est ontarien, Mme Patenaude a lancé sa campagne à la fromagerie St-Albert, hier, en compagnie de proches et de partisans. Le lieu n'a d'ailleurs pas été choisi au hasard: elle voulait ainsi envoyer le message clair qu'elle avait les agriculteurs et leurs préoccupations à coeur.

La candidate Patenaude s'est entourée de personnalités influentes du monde de l'agriculture, en choisissant notamment comme président de campagne Réjean Ouimet, ancien directeur général de la fromagerie St-Albert.

«Je crois au maintien de la gestion de l'offre. J'ai déjà eu l'occasion de rencontrer plusieurs cultivateurs qui m'ont fait part de l'importance du maintien de ce système pour le bien de l'industrie. Je suis d'avis que c'est essentiel, surtout dans notre région», a indiqué Estelle Patenaude, qui a d'ailleurs été copropriétaire d'une ferme laitière avant de se lancer en affaires.

La plate-forme de la candidate repose également sur le développement économique et de la création d'emploi. Cette dernière affirme avoir fait ses preuves et être la personne toute désignée, curriculum vitae à l'appui.

Estelle Patenaude a notamment dirigé la Société de développement communautaire de Prescott et Russell, le RGA, ainsi que le Banquet de la francophonie de Prescott et Russell. Elle a aussi été couronnée femme de l'année par l'organisme FADER au Gala de la femme de Prescott et Russell.

«L'emploi reste le point sensible et le plus important. Et comment la stimuler? Par le développement économique. La région a plein de potentiel; il faut l'exploiter et l'organiser. Nous avons un plan. Maintenant, il faut se concerter pour le mettre en oeuvre», a déclaré la candidate.

Estelle Patenaude est la deuxième personne à se lancer dans la course à l'investiture. L'enseignant et citoyen engagé de Clarence-Rockland, Jacques Taillefer, a reçu l'approbation du parti. Un autre candidat souhaite être dans la course: Francis Drouin, de Hawkesbury, dont la famille est très connue dans le milieu politique local.

L'investiture libérale devrait avoir lieu en janvier, selon des sources proches du Parti libéral du Canada.

sbgauthier@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer