Gel des taxes: le maire de Clarence-Rockland entend tenir parole

Guy Desjardins.... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Guy Desjardins.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nouvellement élu, le maire de la Cité de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, réitère son engagement de geler les taxes municipales pour la première année de son mandat. Il maintient ainsi une promesse faite lors de sa campagne électorale.

«Les taxes à Clarence-Rockand sont devenues plus chères que dans certains secteurs d'Orléans, sans avoir la même accessibilité aux services et au centre-ville. C'est devenu trop cher. Il y a plusieurs nouvelles familles à Clarence-Rockland qui ont de nombreuses dépenses au quotidien. Nous devons leur laisser une chance», a indiqué le maire Guy Desjardins.

Ce dernier estime que la municipalité de Clarence-Rockland peut se permettre un gel des taxes en 2015, sans devoir couper les services.

«Les évaluations foncières sont à la hausse. Ça rapporte des revenus additionnels à la municipalité. Au cours des derniers quatre ans, les revenus en taxes sont passés de 10 millions$ par année à 16 millions$ par année et c'est en partie en raison des augmentations des évaluations foncières. Par ailleurs, il y a toujours plus de maisons qui se construisent, ce qui augmente nos revenus. Nous sommes capables de nous accorder un gel des taxes pour la première année. Les gens paient déjà trop cher», a déclaré M. Desjardins.

Ce dernier ne s'est cependant pas avancé sur les hausses envisagées pour les années suivantes.

«Ensuite, nous allons garder les taxes au plus bas niveau possible. Nous allons garder les taxes à un niveau raisonnable», a-t-il dit.

Le conseil sera assermenté le 1erdécembre et Guy Desjardins entend entamer les travaux budgétaires au lendemain de son entrée au pouvoir.

«Nous devons déposer notre budget le plus vite possible, car plus tôt le budget est déposé, le plus vite on peut aller en soumission et meilleur sont les chances d'avoir de meilleurs prix. Le conseil sera assermenté le 1erdécembre et le 2 décembre nous allons tenir notre première réunion. J'entends lancer les discussions dès ce moment», a affirmé le maire Desjardins.

Par ailleurs, il souhaite également revoir les nouveaux frais de développement suggérés par le conseil sortant. Il veut rapidement rencontrer les développeurs de la région afin de trouver un taux «raisonnable» pour chacun des partis.

Lors de sa première année au pouvoir, le conseil sortant avait haussé les taxes de 10%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer