MacKinnon renvoie la balle à Québec

Le député de Gatineau, Steve MacKinnon, se dit... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Le député de Gatineau, Steve MacKinnon, se dit déçu de ne pouvoir octroyer du financement à l'UQO, mais invite le gouvernement du Québec à compléter les investissements qui n'ont pu être réalisés par le gouvernement fédéral.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le fédéral n'investira pas dans le projet de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), mais son généreux programme de subventions de 460 millions $ devrait néanmoins permettre au gouvernement du Québec de libérer suffisamment d'argent pour respecter le statut particulier en enseignement supérieur qu'il a lui-même octroyé à la région, soutient le député fédéral de Gatineau, Steve MacKinnon.

Le député MacKinnon admet être déçu de ne pas pouvoir annoncer de financement provenant de son gouvernement pour le projet de consolidation du campus Alexandre-Taché de l'UQO, mais du même souffle, il relance la balle dans le camp du gouvernement du Québec.

« Le gouvernement de Philippe Couillard a donné un statut particulier à l'Outaouais en enseignement supérieur, rappelle M. MacKinnon en entrevue avec Le Droit. Le gouvernement fédéral vient d'investir plus de 400 millions $ dans des infrastructures d'éducation à travers le Québec pour des projets qui existaient bien avant le programme fédéral. Je crois que cela vient de libérer beaucoup d'argent au Québec. Est-ce que ça ne devrait pas permettre au gouvernement du Québec, un gouvernement qui reconnaît un statut spécial à l'Outaouais, de faire les mises à niveau nécessaires à partir de ses programmes réguliers de financement ? La question se pose. »

M. MacKinnon affirme avoir multiplié les rencontres et les discussions avec tous les acteurs liés de près ou de loin au projet présenté par l'UQO. Il affirme que des avertissements ont été donnés quant aux risques que le projet de l'UQO ne respecte pas les critères exigés par le fédéral. 

« Il y a eu des rencontres avec tous les ministères et les instances concernés, dit-il. Tout le monde qui participait au dossier était au courant qu'il y avait un problème avec l'évaluation du projet. Le député (de Hull-Aylmer) Greg Fergus et moi avons fait des interventions auprès du fédéral, mais nous n'avons pas été en mesure de faire changer l'évaluation du projet faite par les fonctionnaires. Nous nous sommes battus, mais le projet de l'UQO ne respectait pas les critères du programme. »

Le Cégep de l'Outaouais reçoit 1,3 M$

L'Université du Québec en Outaouais (UQO) n'a pas reçu un rond du Fonds fédéral d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, mais le Cégep de l'Outaouais recevra pour sa part 1,3 million $ pour la construction d'un centre de recherche et d'innovation doté d'un incubateur d'entreprises. Le gouvernement du Québec versera aussi 1,3 million $ afin de compléter le montage financier du projet de 2,6 millions $. Il s'agit du seul projet en Outaouais que recevra une subvention de l'enveloppe de plus de 400 millions $ réservé aux institutions d'enseignement québécoises. Ce nouvel incubateur sera construit au campus Gabrielle-Roy.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer