Amiante: fermeture prolongée à l'école Saint-Paul

La CSPO a annoncé lundi que la fermeture... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

La CSPO a annoncé lundi que la fermeture de l'école Saint-Paul doit être prolongée.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La fermeture de l'école primaire Saint-Paul est prolongée en attendant les résultats des analyses de l'air quant à la présence d'amiante, une situation qui forcera dès mardi les élèves à se rassembler dans un centre communautaire.

Après que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) eut décrété jeudi une interdiction d'accès à l'école de la rue Isabelle, dans le secteur Hull, il avait été annoncé que les cours ne pourraient reprendre avant mardi, mettant les quelque 350 élèves en congé forcé.

La Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) a toutefois annoncé, lundi, que la fermeture de l'établissement devait être prolongée. La présidente de la CSPO, Johanne Légaré, a fait savoir que les travaux pour encapsuler l'amiante et nettoyer les lieux sont terminés, de sorte que les analyses de l'air dans le gymnase et la quarantaine de locaux de l'école ont pu commencer lundi. Il n'est cependant pas encore déterminé à quel moment les résultats seront connus.

Dès mardi matin, les élèves seront donc accueillis au centre communautaire Eugène-Sauvageau, sur la rue Mutchmore, et ce jusqu'à nouvel ordre. Le personnel de l'école sera sur place afin d'encadrer les élèves.

Mme Légaré a indiqué que de l'équipement sera sur place « pour tenir les enfants occupés ». Des activités en plein air pourraient par exemple être organisées dans le cadre du volet éducatif portant sur « les saines habitudes de vie », a mentionné Mme Légaré, puisque les activités académiques régulières ne pourront pas se dérouler au centre communautaire. « Dans un cas de force majeure comme ça, il faut être créatif », souligne-t-elle, en précisant que c'est la CNESST qui donnera le feu vert pour la réintégration de l'école.

Les écoliers transportés en autobus ou en berline seront amenés directement au centre communautaire, tandis que les marcheurs doivent se rendre à l'école pour 7 h 40, comme d'habitude, et une navette les transportera jusqu'au centre communautaire. Pour les utilisateurs du service de garde, les parents doivent laisser leurs enfants directement au centre communautaire, et aller les chercher sur place selon l'horaire habituel.

Les parents sont aussi invités à préparer des lunchs froids pour le dîner. Les rencontres de parents prévues jeudi soir dans le cadre de la remise des bulletins ont été reportées.

La commission scolaire évaluera, lors du retour en classe, s'il sera nécessaire ou non de reprendre des journées perdues. Il est également trop tôt pour savoir à combien grimpera la facture liée à cette découverte d'amiante, a indiqué Mme Légaré.

Ce sont des membres du personnel de l'école qui avaient sonné l'alarme auprès de la CNESST, la semaine dernière, après la découverte d'un écoulement d'isolant contenant de l'amiante dans le gymnase de l'école. Le personnel avait empêché les enfants d'entrer dans l'établissement jeudi matin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer