L'UQO en effervescence

Le recteur de l'Université du Québec en Outaouais,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le recteur de l'Université du Québec en Outaouais, Denis Harrisson, s'est adressé à plus de 800 étudiants, samedi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Université du Québec en Outaouais (UQO) remet cet automne 2049 diplômes, un record pour l'institution d'enseignement postsecondaire créée en 1981.

Deux cérémonies de collation des grades auxquelles ont participé plus de 800 étudiants ont eu lieu samedi à Gatineau. Une autre se tiendra le 20 novembre pour les diplômés du campus de Saint-Jérôme.

Lors de son discours devant les nouveaux diplômés, samedi après-midi, le recteur de l'UQO, Denis Harrison, leur a rappelé que la formation universitaire qu'ils ont reçue leur aura aussi permis de s'imprégner de connaissances bien au-delà de leur champ de spécialisation. « Elles vous ont permis d'acquérir un bagage d'expériences extracurriculaires riches qui, elles aussi, ont contribué à nourrir votre esprit », a-t-il signalé.

« Vous avez acquis savoir, mais aussi savoir-faire et savoir-être », a-t-il ajouté.

Le recteur de l'UQO a profité de son allocution pour rappeler l'importance pour l'avenir de l'université des partenariats avec le milieu gatinois et de l'Outaouais. « La mobilisation qui a mené à l'Alliance pour la cause de l'enseignement supérieur de l'Outaouais en 2011 en est un bel exemple », a précisé M. Harrison, rappelant que cette mobilisation des intervenants de la région avait fait en sorte que le gouvernement du Québec octroie en 2015 un statut particulier en enseignement supérieur pour l'Outaouais.

« Nous travaillons de près avec la ministre de l'Enseignement supérieur afin de mettre en oeuvre un plan de rattrapage qui nous permettra de développer des programmes et de construire les infrastructures nécessaires pour répondre encore mieux aux besoins de formation universitaire de la population de l'Outaouais », a ajouté M. Harrison.

Vingt-deux doctorats sont aussi attribués cette année par l'UQO. 

L'institution a en outre décerné deux doctorats honorifiques, soit un au professeur et chercheur Benoît Lévesque, considéré comme le « pape » de l'économie sociale, et un des principaux théoriciens de l'économie sociale au Québec, et un autre à Samuel Pierre, professeur, ingénieur et scientifique mondialement reconnu pour ses recherches et ses réalisations avant-gardistes dans les domaines de la réseautique, de l'informatique mobile et du téléapprentissage.

Depuis sa création, l'UQO a délivré plus de 41 000 diplômes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer