Nouveau terrain sous analyse pour l'école de Val-des-Monts

Des citoyens de Val-des-Monts ont récemment installé des... (Tirée de la page Facebook «Comité Mobilisation Nouvelle École de Val-des-Monts»)

Agrandir

Des citoyens de Val-des-Monts ont récemment installé des affiches «maison à vendre, ville sans école» sur leur terrain pour manifester une fois de plus leur impatience devant l'absence de décision pour la construction d'un futur établissement d'enseignement primaire dans la municipalité.

Tirée de la page Facebook «Comité Mobilisation Nouvelle École de Val-des-Monts»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les prochaines semaines seront déterminantes pour la future école primaire de Val-des-Monts. Au terme d'une rencontre au sommet avec la ministre Stéphanie Vallée, les intervenants se sont entendus pour réaliser une analyse des coûts sur un terrain de la montée Paiement.

Pendant plus d'une heure, lundi, différents intervenants étaient assis autour d'une même table, à l'invitation de la ministre Vallée, pour faire le point sur le dossier. Le maire Jacques Laurin, le président de la Commission scolaire des Draveurs (CSD), Claude Beaulieu, de même que le propriétaire de deux terrains convoités étaient sur place.

Le maire de Val-des-Monts a indiqué que les prochaines semaines seront consacrées à l'analyse d'un terrain situé au 2205, montée Paiement, pour déterminer les sommes qu'il faudrait y investir pour y ériger une école. Une fois ces données connues, il faudra les comparer avec celles du 1654, route du Carrefour. C'est pour ce terrain qu'une demande de financement supplémentaire de 3 millions a été présentée au gouvernement. Il faudra, selon M. Laurin, «plusieurs semaines pour savoir exactement combien ça coûterait» afin d'aménager le terrain de la montée Paiement. Que le choix demeure le terrain de la route du Carrefour ou qu'il change pour celui de la montée Paiement, il faudra ensuite attendre la réponse de Québec pour le financement supplémentaire.

Le président de la CSD, Claude Beaulieu, a rappelé que le conseil des commissaires doit statuer en août sur l'endroit où sera bâtie l'école, d'où l'espoir d'une réponse rapide de Québec. «On essaye de trouver l'option qui est à moindre coût, qui va permettre une construction le plus rapidement possible, avec le moins de défis architecturaux», a-t-il mentionné. Chose certaine, le terrain préalablement identifié sur le chemin Fogarty est «exclu», tout comme tous ceux dont le zonage est agricole.

Tant le maire de Val-des-Monts que le président de la CSD ont remercié la ministre Vallée d'avoir pris l'initiative d'organiser cette rencontre, à laquelle a participé le propriétaire des deux terrains.

Stéphanie Vallée note toutefois qu'il n'est pas de son ressort d'identifier le meilleur terrain. «J'ai mis les intervenants autour d'une même table pour s'assurer qu'on puisse avancer dans ce dossier-là, a indiqué la ministre responsable de l'Outaouais. [...] On partage tous la même volonté de pouvoir répondre aux besoins des parents de Val-des-Monts dans un avenir rapproché.»

Partager

À lire aussi

  • Rencontre au sommet pour l'école de Val-des-Monts

    Éducation

    Rencontre au sommet pour l'école de Val-des-Monts

    Une rencontre d'urgence a été demandée par la députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, dans le but de faire le... »

  • «L'inaction suit son cours»

    Éducation

    «L'inaction suit son cours»

    Des parents de Val-des-Monts n'ont pas hésité à se rendre dans le secteur Aylmer, vendredi, dans l'espoir d'interpeller la ministre Stéphanie Vallée... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer