L'école Au-Coeur-des-Collines serait «sécuritaire»

Des parents s'inquiètent des moisissures qui pourraient nuire... (Courtoisie)

Agrandir

Des parents s'inquiètent des moisissures qui pourraient nuire à la santé de leurs enfants.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Incapable de savoir à quel endroit ont été prélevés des échantillons suggérant la présence de champignons à l'intérieur de l'école Au-Coeur-des-Collines de La Pêche, la présidente de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, Johanne Légaré, affirme que les plus récentes analyses montrent qu'il s'agit d'un milieu «sécuritaire pour les élèves».

Tout en soulignant qu'elle ne souhaite pas se lancer dans une chasse aux sorcières, Mme Légaré demande au comité réclamant une nouvelle école d'indiquer où ont été pris les échantillons envoyés à un laboratoire privé, dans lesquels des traces de différences moisissures ont été décelées.

La CSPO n'est toutefois pas restée à rien faire, assure sa présidente. Des analyses avec un hydromètre ont été effectuées et les résultats répondaient aux normes, tandis qu'un contremaître a examiné divers endroits ayant soulevé de l'inquiétude chez le comité de parents. Partout où des traces d'eau ont été trouvées, les matériaux sont maintenant secs, assure le régisseur aux ressources matérielles de la CSPO, Maxime Wypruk. La date et les causes des diverses infiltrations n'ont pas toutes été identifiées, puisqu'il s'agit parfois de coins isolés, mais la CSPO estime qu'il ne s'agit pas de problèmes majeurs.

Présent lors de la visite du Droit à l'école, le commissaire du secteur, Réjean Desjardins, préférerait quant à lui que des analyses plus pointues soient réalisées. «Ça ne coûte pas une fortune faire ces choses-là, et ça contenterait bien du monde.»

«Tant et aussi longtemps qu'on ne sait pas d'où proviennent ces échantillons-là, moi je ne suis pas pour dépenser des milliers de dollars de la CSPO pour faire une recherche pour trouver une aiguille dans une botte de foin, a rétorqué Mme Légaré. Si les gens veulent collaborer, je suis très ouverte, je n'ai aucun problème, mais il faut savoir où ils ont pris les échantillons.»

Réactions politiques

Invité à réagir à la situation, le maire de La Pêche, Robert Bussière, partage les craintes des parents et souhaite une investigation plus poussée. «Ce sont nos enfants qui vont à cette école-là, et il faut que la population sache qu'il y a un problème assez important, a-t-il commenté. Il est primordial de s'en occuper. Là, je vois qu'on continue à investir dans ces immeubles-là [pour rénover les salles de toilette), mais je me demande pourquoi on continue à investir là.»

La députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a elle aussi reçu les résultats d'analyses de trois échantillons de la part du comité de parents. «Je les ai transmis à la présidente de la CSPO, parce qu'évidemment, je ne suis pas la police des moisissures, a-t-elle indiqué. Par contre, c'est quand même assez préoccupant.»

Nouvelle école

En juin dernier, la CSPO avait adopté une résolution demandant un agrandissement de l'un des immeubles de l'école. La réception d'une pétition et une résolution du conseil municipal a ensuite changé la donne. 

La municipalité se disant prête à offrir gratuitement un terrain tout en contribuant à hauteur de 600 000 $ pour un gymnase double, les élus scolaires ont révisé leur position, l'automne dernier, pour réclamer une école flambant neuve.

Johanne Légaré précise toutefois que pour l'instant, les demandes prioritaires sont celles pour de nouveaux établissements primaires et secondaires en zone urbaine, à Gatineau, puisque «c'est là que le besoin est le plus criant», a-t-elle indiqué.

Partager

À lire aussi

  • Spores et études à La Pêche

    Éducation

    Spores et études à La Pêche

    Des parents de La Pêche craignent pour la santé de leurs enfants après avoir appris qu'il y aurait présence de «prolifération fongique» à l'intérieur... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer