Spores et études à La Pêche

Dans un entrepôt de l'immeuble La Pêche, des... (Justine Mercier, LeDroit)

Agrandir

Dans un entrepôt de l'immeuble La Pêche, des cernes sont visibles au plafond. Trois échantillons envoyés à un laboratoire privé révèlent des spores et de hyphes de Chaetomium sp., ce qui suggère une prolifération fongique.

Justine Mercier, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des parents de La Pêche craignent pour la santé de leurs enfants après avoir appris qu'il y aurait présence de «prolifération fongique» à l'intérieur de l'école primaire Au-Coeur-des-Collines.

Inquiets de l'état des deux bâtiments composant l'école que fréquentent leurs enfants, des parents ont pris les grands moyens pour savoir à quoi les élèves sont exposés. Trois échantillons ont été prélevés à l'insu de la direction afin d'être envoyés dans un laboratoire privé.

Le rapport d'analyse, dont LeDroit a obtenu copie, note que «plusieurs spores et hyphes de Chaetomium sp. sont retrouvés sur les trois échantillons, suggérant qu'il y a prolifération fongique».

Le document précise qu'il s'agit de «moisissures qui représentent un haut risque à l'exposition», puisqu'«elles peuvent produire des mycotoxines». «La production de mycotoxines par Chaetomium sur des matériaux de construction a été démontrée, est-il écrit. Les mycotoxines peuvent être tératogènes et cancérogènes.»

Le plafond du gymnase de l'immeuble Sainte-Cécile présente... (Justine Mercier, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Le plafond du gymnase de l'immeuble Sainte-Cécile présente des signes d'infiltration d'eau.

Justine Mercier, LeDroit

LeDroit a pu visiter les deux immeubles de l'école, soit Sainte-Cécile, que fréquentent les plus jeunes, et La Pêche, où vont les plus âgés. Dans la majeure partie de l'école, l'âge des bâtiments est trahi par des murs à la peinture défraîchie, mais rien ne laisse croire à première vue à la présence de moisissures. Quelques endroits présentent toutefois des cernes d'eau, mais la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) assure qu'ils ont complètement séché.

L'inquiétude persiste toutefois chez les parents. «Ma fille revient chez moi avec des maux de tête un soir sur deux», lance un mère membre du comité pour une nouvelle école à La Pêche, qui a préféré conserver l'anonymat. Sans pouvoir établir avec certitude un lien direct avec les cernes trahissant la présence indésirable d'eau, cette mère a de sérieux doutes qu'il s'agit de la cause des maux de tête de sa fille.

Accès difficile aux lavabos

«Ma fille m'a aussi demandé d'avoir du Purell pour sa boîte à lunch», poursuit la mère. L'accès aux toilettes se faisant à partir du gymnase, les enfants n'ont pas toujours accès aux lavabos pendant que des cours s'y déroulent. Avec une seule toilette à l'étage et en l'absence de lavabo dans les classes, plusieurs se tournent vers les désinfectants à base d'alcool avant de grignoter leur collation ou de dîner, affirment les parents.

Des parents de La Pêche craignent pour la santé de... (Justine Mercier, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Justine Mercier, LeDroit

«Comment ça se fait que nous enfants sont dans une école comme ça?, s'insurge la mère de la fillette. Si notre école est insalubre, il faut qu'on sorte nos enfants de là, et ça presse, c'est la santé de nos enfants qui est en jeu.»

Le directeur de l'établissement, Adam Gagnon, assure de son côté que l'accès aux lavabos pour le lavage des mains est possible en tout temps.

Au-delà des inquiétudes sur la salubrité des bâtiments, les parents sont aussi exaspérés par le manque d'espace. Des spécialistes, comme des orthopédagogues ou des psychologues, rencontrent parfois des élèves dans des entrepôts du gymnase, avancent-ils, ce que nie la direction. Le matériel s'empile parfois dans les recoins de chaque local, tandis que les murs des petits gymnases sont bordés d'équipements, faute de rangement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer