Les étudiants salariés de l'UQO expriment leur ras-le-bol

Le www.etudieruqo.ca se veut une réplique satirique du... (Capture d'écran)

Agrandir

Le www.etudieruqo.ca se veut une réplique satirique du site web de l'université gatinoise.

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans convention collective depuis plus d'un an, les étudiantes salariés de l'Université du Québec en Outaouais haussent le ton et créent un site internet dans le but de dénoncer l'impasse dans laquelle ils se trouvent.

Le www.etudieruqo.ca se veut une réplique satirique du site web de l'université gatinoise. 

Le Syndicat des étudiants et étudiantes salariés de l'Université du Québec en Outaouais (SEES-UQO) y reprend le même logo et les mêmes couleurs que l'établissement d'enseignement. Les informations qui s'y retrouvent sont toutefois très différentes du site officiel et évoquent le ras-le-bol vécu par les syndiqués.

La plate-forme web se veut une dénonciation des conditions d'études et de travail. «Inscrivez-vous à l'UQO et faites-vous exploiter tout en étudiant!» ou encore «Avoir un emploi étudiant à l'UQO vous permet de: recevoir une paie avec plusieurs mois de retard! [...] recevoir un salaire méprisant!» sont des exemples des mentions écrites sur le site mis en ligne au cours des dernières semaines.

Parmi ses membres, le SEES-UQO compte des assistants de recherche, des surveillants d'examen et des assistants d'enseignement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer