Une école préscolaire d'immersion Vision ouvrira à Gatineau

Le réseau des écoles Vision, qui compte déjà plusieurs établissements dans la... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix

Collaboration spéciale

Le Droit

Le réseau des écoles Vision, qui compte déjà plusieurs établissements dans la province, ouvrira en septembre une franchise à Gatineau.

Environ 50 enfants pourront y être accueillis dès la première année.

La petite école Vision Gatineau se trouvera au 1040, boulevard Saint-Joseph, dans le secteur Hull, et est destinée aux enfants de 18 mois à quatre ans. 

«Les enfants pourront apprendre une deuxième langue, l'anglais, sans compromis pour le français, dans un milieu chaleureux», se réjouit la directrice de l'établissement préscolaire, Mariane Roy, qui cumule plusieurs années d'expérience dans le domaine de l'éducation. Elle ajoute que le bilinguisme est très important dans la région et que l'école contribuera à le faire rayonner. 

Les enfants bénéficieront de 30 heures d'enseignement par semaine. Environ 60% des activités se dérouleront en anglais, deux heures seront consacrées à l'espagnol et le reste sera dédié au français. 

«Il a été démontré par de nombreuses études qu'il est bénéfique d'apprendre une seconde langue en jeune âge. Nous, on offre un bon compromis pour l'apprentissage, en mélangeant plusieurs langues», explique le président du réseau des écoles Vision, Richard Dumais. 

«Les enfants pourront apprendre une deuxième langue, l'anglais, sans compromis pour le français, dans un milieu chaleureux.»

Mariane Roy
directrice de l'établissement

Un mini-gymnase sera construit, puisque le réseau Vision accorde beaucoup d'importance aux saines habitudes de vie. 

«Il y aura des installations spécialisées afin de favoriser le développement psychomoteur des jeunes, spécialement créées pour les tout-petits», ajoute Mme Roy, qui se lance dans cette aventure avec sa fille, Carole-Anne, qui a déjà travaillé dans une école Vision dans la région de Québec.

«Au début, ma fille me parlait des résultats qu'elle obtenait et j'étais franchement sceptique. Mais au fur et à mesure, je me suis intéressée à cette façon d'enseigner et je trouvais ça pas mal intéressant et innovateur et j'ai voulu me lancer dans cette aventure.»

Il en coûtera aux parents 54,60$ par jour, puisque l'école n'est pas subventionnée. Ce tarif est cependant déductible d'impôt et admissible aux versements anticipés du crédit d'impôt remboursable pour frais de garde d'enfant.

Les parents pourront inscrire leurs enfants pour deux, trois ou cinq jours par semaine. Dès la deuxième année d'existence, Mariane Roy espère atteindre sa pleine capacité, soit 80 enfants. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer