Les enseignants de l'Outaouais approuvent l'entente de principe

Les membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais,... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Les membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais, qui avaient tenu cinq journées de grève l'automne dernier, ont voté en majorité pour l'entente de principe récemment intervenue entre la FAE et le gouvernement.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) se sont prononcés à 59,9% en faveur de l'entente de principe intervenue le 9 mars dernier entre le gouvernement et la Fédération autonome de l'enseignement (FAE).

La suite des choses ne sera cependant connue qu'en début d'après-midi, mercredi, lorsque la FAE fera connaître le résultat global des votes tenus dans les régions où elle est présente. À l'échelle provinciale, la FAE représente plus de 34 000 enseignants, notamment dans les régions de Montréal et de Laval.

Le président du SEO, Claude Tardif, a confirmé au Droit que le contenu de l'entente de principe négociée par la FAE a été approuvé par une majorité des membres de la région réunis mardi soir en assemblée générale. Le résultat a été «plus serré» chez les membres de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, a fait savoir M. Tardif, tandis qu'une plus forte majorité a été observée du côté des membres issus de la Commission scolaire des Draveurs et de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées.

Au total, le SEO représente quelque 5100 enseignants de la région. L'automne dernier, ils avaient tenu cinq journées de grève ayant forcé l'annulation des cours et des services de garde.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer