Nouvelle école à Val-des-Monts: Vallée «surprise»

La ministre Stéphanie Vallée souhaite malgré tout voir... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

La ministre Stéphanie Vallée souhaite malgré tout voir la nouvelle école être construite sur le territoire de Val-des-Monts à temps pour la rentrée de l'automne 2017.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ministre Stéphanie Vallée se dit «surprise» de la sortie du maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin.

L'élu a affirmé plus tôt cette semaine que le gouvernement du Québec fait preuve d'«inaction» dans le dossier de la construction d'une nouvelle école primaire.

En entrevue avec LeDroit, Mme Vallée s'est montrée étonnée du fait que la pétition lancée sur le site de l'Assemblée nationale à la demande de la municipalité de Val-des-Monts réclame un décret pour retirer le zonage agricole du terrain du 687, chemin Fogarty.

«J'ai rencontré le maire avec la Commission scolaire des Draveurs (CSD) un peu avant les Fêtes, et le maire comprenait très bien que le dossier du chemin Fogarty fait l'objet d'une demande devant la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) et que d'aucune manière les élus ne peuvent s'impliquer dans ce processus, a mentionné la députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais. [...] Le maire aurait souhaité que le ministère des Affaires municipales fasse fi de tout ça et qu'il dézone le terrain par décret. Il y a eu énormément de rencontres et de travail de fait, mais la problématique, c'est que le terrain est à l'extérieur de ce qu'on appelle le périmètre urbain, et le ministère n'est pas à l'aise de procéder de la sorte, parce que ça créerait un précédent.»

En parallèle, la CSD a déposé une demande de financement supplémentaire pour un autre terrain, situé sur la route du Carrefour, puisque des dépenses d'environ 3 millions $ seraient nécessaires pour l'aménager afin qu'il puisse accueillir une école primaire.

«En décembre, lorsqu'on a rencontré la CSD et la municipalité, c'est sur ce dossier-là qu'on se concentrait, souligne Stéphanie Vallée. Il ne faut pas courir cinq, six lièvres à la fois. Ce dossier chemine bien, il y a des échanges entre la commission scolaire et le ministère de l'Éducation.»

Le maire Laurin réplique à cet égard que la pétition, bien qu'elle concerne seulement le terrain du chemin Fogarty, a été lancée dans «l'objectif ultime de faire bouger le gouvernement», et ce même si la demande de financement supplémentaire pour le site de la route du Carrefour est toujours sous analyse.

Mme Vallée a par ailleurs voulu soulever l'enjeu de la recherche de terrains pour les nouvelles écoles. «On dépose des projets de construction sans qu'on ait identifié de terrains, déplore-t-elle. Avec la CSD, c'est la deuxième fois qu'on fait face à une situation comme celle-là. C'était arrivé à Cantley aussi.»

La ministre réitère malgré tout son souhait de voir la nouvelle école être construite sur le territoire de Val-des-Monts à temps pour la rentrée de l'automne 2017. «Les enfants sont déplacés loin, dans une école secondaire, et ce n'est pas ça qu'on souhaite, donc je comprends les parents», dit-elle en précisant qu'une décision pourrait «survenir assez rapidement».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer