Nouvelle école à Val-des-Monts: le maire veut faire bouger Québec

Le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Il n'est pas minuit moins cinq, il est minuit et demi.»

Jugeant que le gouvernement du Québec fait preuve d'«inaction» dans les démarches visant la construction d'une nouvelle école sur son territoire, le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin, invite les citoyens à signer une pétition pour faire bouger les choses.

Dans un communiqué émis mercredi, la municipalité demande à sa population de manifester son appui au comité de mobilisation pour la construction d'une nouvelle école primaire à Val-des-Monts.

Une pétition parrainée par le porte-parole du Parti québécois pour la région de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, a été mise en ligne sur le site Internet de l'Assemblée nationale.

En entrevue, Jacques Laurin ne cache pas son exaspération. Alors que le financement pour la nouvelle école a été annoncé en 2013, rien n'est encore fixé quant au site où elle sera construite.

«Ça fait depuis l'automne dernier qu'on est toujours en pourparlers avec (la députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais) Stéphane Vallée, qui nous dit toujours qu'elle travaille sur le dossier, souligne M. Laurin. Je ne questionne pas ça, mais le problème, c'est qu'on n'a toujours pas de réponse. Si on veut une école pour 2017-2018, il n'est pas minuit moins cinq, il est minuit et demi.»

L'objectif ultime est d'obtenir les autorisations nécessaires pour permettre la construction sur un terrain du chemin Fogarty, dont le zonage est agricole. Selon la municipalité, des expertises réalisées sur 14 terrains ont permis de déterminer que celui du 687, chemin Fogarty est «le plus approprié» pour la réalisation de ce projet jugé «indispensable» pour la communauté. Or, la municipalité souligne que les deux ministères concernés, de même que l'Union des producteurs agricoles, «ont exprimé des opinions défavorables quant» au projet.

«Nous avons besoin de l'appui de la population pour manifester notre mécontentement collectif quant à l'inaction du gouvernement dans le traitement de ce dossier important pour les jeunes montvalois, affirme la municipalité. À cet effet, les résidents montvalois recevront par la poste, dans les prochains jours, un carton avec une carte postale préaffranchie et détachable à compléter.»

Les cartes seront acheminées à la ministre Vallée, dans l'espoir d'obtenir «un décret ministériel permettant l'exclusion du terrain du 687, chemin Fogarty de la zone agricole».

À l'heure actuelle, une centaine d'élèves de cinquième et sixième années de Val-des-Monts doivent fréquenter la polyvalente Le Carrefour de Gatineau, faute de place dans les écoles de leur territoire.

Une demande de financement supplémentaire a parallèlement été déposée pour un terrain de la route du Carrefour, afin de permettre son aménagement pour accueillir l'école dans l'éventualité où le changement de zonage n'est pas autorisé pour le site du chemin Fogarty.

Un autobus scolaire impliqué dans un accident à Val-des-Monts

Un autobus scolaire rempli d'enfants a été impliqué dans une collision, mercredi matin, à Val-des-Monts.

Personne n'a été blessé, souligne la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais.

L'autobus transportait 25 jeunes de l'école l'Équipage. La direction a averti les parents des élèves impliqués.

Le conducteur de l'autre véhicule impliqué, un homme âgé de 29 ans, n'a pas été blessé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer