Peu d'espoir chez les enseignants de l'Outaouais

La Fédération autonome de l'enseignement, à laquelle est... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La Fédération autonome de l'enseignement, à laquelle est affilié le Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais, doit recevoir mardi une nouvelle proposition globale émanant du Conseil du trésor.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) n'a pas beaucoup d'espoir que l'offre gouvernementale attendue mardi après-midi soit intéressante.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE), à laquelle est affilié le SEO, doit recevoir mardi une nouvelle proposition globale émanant du Conseil du trésor.

Le président du SEO, Claude Tardif, se montrait optimiste à l'issue du plus récent remaniement ministériel, mais ses espoirs ont diminué en constatant que le nouveau président du Conseil du trésor, Sam Hamad, maintient la ligne dure face aux syndicats.

«Avec la sortie de Sam Hamad qui dit que lorsqu'il y a une entente de principe, le gouvernement prend pour acquis qu'on ne retourne pas à la table de négociations après, on ne fonde plus beaucoup d'espoir sur la proposition qu'on recevra, a mentionné M. Tardif. C'est bien beau que quelques personnes pensent qu'une entente est satisfaisante, mais ce sont aux membres de décider.»

Alors que d'autres centrales - dont celles membres du front commun intersyndical - ont conclu des ententes de principe, la FAE n'est pas encore arrivée à une telle étape. Claude Tardif souligne à cet égard que les membres du SEO sont prêts à prendre le temps qu'il faut, puisque l'objectif ultime est d'en arriver à une entente satisfaisante. Les différents délégués de la FAE doivent se rencontrer jeudi afin de connaître les détails de la proposition gouvernementale.

M. Tardif estime par ailleurs que l'arrivée d'un nouveau ministre de l'éducation en la personne de Pierre Moreau ne changera pas la donne. «L'impression que nous avons, c'est qu'il n'y a qu'un seul réel ministre dans la machine libérale, soit le ministre responsable du Secrétariat du Conseil du trésor, et les autres ministres ne font qu'appliquer les mesures de compressions.»

Le SEO représente quelque 5100 membres répartis sur les territoires des commissions scolaires des Portages-de-l'Outaouais, des Draveurs et au Coeur-des-Vallées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer