Les enseignants bloquent l'accès au Casino du Lac-Leamy

Près de 300 membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) ont... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Près de 300 membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) ont bloqué les accès du Casino du Lac-Leamy, jeudi matin, afin d'attirer l'attention du gouvernement au terme de la deuxième journée de grève à avoir lieu cette semaine.

Les syndiqués ont mis en place l'opération «perturbation économique» dès 8h dans le but de s'en prendre au portefeuille de Québec. Les membres du SEO ont été informés tôt en matinée de la nature de l'opération.

«La seule chose qui compte (aux yeux du gouvernement), ce sont les entrées d'argent. Comme si les humains n'existaient pas. On est venu sur son terrain (au Casino) pour attirer son attention en empêchant les entrées d'argent aujourd'hui. Peut-être qu'enfin nous aurons son attention et qu'il nous écoutera de façon attentive», affirme le président du syndicat, Claude Tardif.

La circulation automobile a été perturbée entre 8h et 9h30 devant le Casino du Lac-Leamy. À leur arrivée, les syndiqués empêchaient les visiteurs d'entrer sur le terrain du casino. Ils ont par la suite laissé les voitures passer au compte-gouttes.

Des piquets de grève ont aussi été érigés devant les écoles des trois commissions scolaires - des Portages de l'Outaouais, des Draveurs et au Coeur-des-Vallées.

Rappelons que les élèves fréquentant ces établissements scolaires sont en congé forcé depuis mercredi. Le débrayage se poursuit vendredi.

Les quelque 5000 enseignants de la région affiliés à la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) tiennent trois journées de débrayage cette semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer