Grève maintenue malgré certaines ententes

Malgré des ententes de principes à différentes tables... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Malgré des ententes de principes à différentes tables sectorielles, la grève du front commun prévue mercredi est maintenue.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré les ententes récemment intervenues à différentes tables sectorielles de négociation, les syndiqués membres du front commun prévoient toujours tenir une journée de grève mercredi. Les professeurs liés à la Fédération autonome de l'enseignement débrayeront quant à eux mercredi, jeudi et vendredi.

Le Syndicat du soutien scolaire de l'Outaouais (SSSO) et le Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de l'Outaouais (SEECO) sont tous deux parvenus à une entente de principe sur leurs conditions de travail respectives.

«C'est une entente, donc on est content, parce qu'on préfère toujours une entente à une mésentente, puisque ça écarte la possibilité de voir notre contrat être renouvelé par décret, a réagi le président du SEECO, Jean-François Gaudreau. Mais ça ne concerne que le sectoriel. [...] Par conséquent, la journée de grève de mercredi est maintenue.»

La négociation n'est toujours pas terminée avec le gouvernement. Les démarches se poursuivent à la table centrale, où sont négociées les questions cruciales des salaires et des régimes de retraite.

Le président du SSSO, Pierre Provençal, affirme que les choses n'avancent pas rapidement pour ces deux dossiers. «On était à Québec en fin de semaine, et ça ne débouche pas beaucoup, a-t-il indiqué. On trouve que le gouvernement laisse traîner les choses.»

Le front commun tiendra donc comme prévu la journée de grève prévue mercredi, à moins d'un revirement de dernière minute. Les cours, stages et activités seront ainsi annulés dans les campus du Cégep de l'Outaouais, et sur les sites hors campus.

Ce sera le même scénario mercredi pour les écoles primaires (et leurs services de garde) et secondaires et les autres centres sous la responsabilité des différentes commissions scolaires de l'Outaouais, tant du côté francophone qu'anglophone.

Les journées de grève des membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais qui s'ajoutent jeudi et vendredi ne concernent pour leur part que les commissions scolaires des Draveurs, des Portages-de-l'Outaouais et au Coeur-des-Vallées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer