Les enseignants de l'Outaouais en grève mercredi

Quelque 5100 membres du Syndicat de l'enseignement de... (Edouard Plante-Fréchette, Archives La Presse)

Agrandir

Quelque 5100 membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais observent aujourd'hui une première journée de grève.

Edouard Plante-Fréchette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La routine matinale de milliers de parents sera bousculée mercredi, alors que la plupart des écoles de l'Outaouais sont fermées en raison de la grève des enseignants.

Les élèves fréquentant les écoles des commissions scolaires des Draveurs, au Coeur-des-Vallées et des Portages-de-l'Outaouais sont donc en congé forcé. Les établissements de la Commission scolaire Western Québec et de la Commission scolaire des Hauts-Bois de l'Outaouais ne participent pas au débrayage. Rappelons que les services de garde des écoles touchées sont eux aussi fermés.

Quelque 5100 membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais observent une première de trois journées de grève. Elle touche les établissements publics d'enseignement préscolaire, primaire, secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale aux adultes.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE), qui représente quelque 34 000 membres au Québec, prévoit une autre journée de débrayage en octobre, pour réclamer de meilleures conditions de travail et dénoncer les compressions de Québec dans le réseau de l'éducation.

Les syndiqués estiment «odieuses» les offres patronales, qui proposent un gel salarial sur deux ans et une hausse de 1% pour les trois années subséquentes.

Le choix du 30 septembre n'est pas fortuit. C'est normalement à cette date qu'a lieu le dénombrement officiel des élèves des écoles du Québec. L'exercice devra donc se faire à un autre moment.

Un troisième arrêt de travail pourrait survenir si les négociations avec le gouvernement ne progressent pas suffisamment au goût des syndiqués.

Il est à noter que les brigadiers de Gatineau sont absents aux intersections mercredi en raison de l'annulation des cours.

«Cette mesure ne s'applique pas aux établissements de la Commission scolaire Western Québec, précise le Service de police de la Ville de Gatineau. Ainsi, ces brigadiers seront à leur traverse habituelle selon l'horaire régulier.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer