Plaidoyer pour la sécurité des enfants

Le stationnement à l'école élémentaire catholique Ste-Trinité cause bien des... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le stationnement à l'école élémentaire catholique Ste-Trinité cause bien des maux de tête aux parents ainsi qu'au conseil municipal de Clarence-Rockland.

En raison du manque d'espace, les parents qui amènent leurs enfants à la garderie ou à l'école en voiture doivent souvent se stationner dans les rues adjacentes loin de l'entrée de l'école. Les élèves sont contraints de marcher le long de la rue pour se rendre à l'école.

Le problème a été soulevé par Véronique Brunet, citoyenne de Clarence-Rockland, lors de l'assemblée ordinaire, hier.

«Le stationnement est très limité et je suis inquiète pour la sécurité des enfants», a affirmé Mme Brunet.

Auparavant, les gens pouvaient garer leur voiture dans un stationnement aménagé du côté ouest de la rue Saint-Joseph à l'avant de l'école. Cet espace a récemment été barricadé par mesure de sécurité.

Lors de la réunion, hier, la municipalité a mandaté l'administration d'étudier la possibilité de rouvrir le stationnement actuellement fermé à la circulation par des blocs de béton.

À la suite de l'ouverture, en septembre dernier, d'une nouvelle garderie municipale qui accueille des bambins et enfants d'âge préscolaire à l'école Ste-Trinité, l'achalandage des voitures s'est accru.

La directrice des services communautaires, Thérèse Lefaivre, affirme que des rencontres ont eu lieu avec le Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien afin de discuter de la possibilité de réaménager le débarcadère pour le service de garderie, à l'arrière de l'école. L'idée n'avait pas été approuvée cependant par la direction de l'école.

De plus, la rue Saint-Joseph sera bientôt réaménagée. Dès lors, les gens pourraient devoir prendre leur mal en patience selon le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

«Si la rue Saint-Joseph avait été réparée cette année, on aurait pu faire un stationnement sur le côté est. C'est une question de sécurité. Il faudra peut-être attendre à l'an prochain quand la rue sera refaite. On prendra une portion de rue pour faire un stationnement adéquat», a déclaré M. Desjardins

Mbrunette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer