Le CECCE redécoupe son territoire

L'Association québécoise du personnel de direction des écoles estime... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'Association québécoise du personnel de direction des écoles estime que les corps policiers ne disposent pas des ressources suffisantes afin de procéder rapidement à des fouilles de vêtements.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a adopté des changements touchant les secteurs de fréquentation de certains établissements en raison de la construction de deux nouvelles écoles dans le secteur Orléans.

Le redécoupage des territoires «permettra de soulager le surpeuplement à l'École élémentaire catholique Alain-Fortin et à l'École secondaire catholique Béatrice-Desloges», a précisé le CECCE dans un communiqué.

Les modifications visent également à «assurer la viabilité de la nouvelle école élémentaire catholique d'Avalon Ouest et de la nouvelle école secondaire catholique d'Orléans en prévoyant un nombre suffisamment élevé d'élèves».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer