Les scientifiques en herbe de la région se démarquent

Camély et Mélody Gendron représenteront l'Outaouais et la... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Camély et Mélody Gendron représenteront l'Outaouais et la province à l'Expo-sciences pan-canadienne.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

C'est maintenant terminé. La Super Expo-sciences a connu sa conclusion, hier, à la polyvalente Nicolas-Gatineau.

Une quarantaine de jeunes âgés entre 12 et 20 ans ont été choisis pour représenter la province à l'Expo-sciences pancanadienne, qui se déroulera du 9 au 16 mai à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Deux adolescentes de la région seront de la délégation.

Deux soeurs, Camély (15 ans) et Mélody (16 ans) Gendron, élèves de l'école secondaire Saint-Joseph, ont réussi à mener leur projet L'asphalte, ça craque! à la prochaine étape. «On ne pouvait pas travailler plus fort que ça, c'est un honneur pour nous», lance l'aînée des soeurs Gendron après leur sélection.

Leur expérimentation consistait à tester de nouveaux procédés pour ralentir l'érosion de l'asphalte. Les scientifiques en herbe ont obtenu de bons résultats en installant des toiles de plastique thermodurcissables entre les différentes couches de bitume.

Autrement dit, Camély et Mélody Gendron ont placé des clôtures à neige au centre de leur asphalte. À la fonte des neiges, en raison de ce procédé, l'eau de ruissellement est en grande partie déviée et ne se rend pas à la fondation de l'asphalte, ce qui limite la formation de nids-de-poule.

«C'était notre but, on voulait que notre projet ait des répercussions dans la vraie vie, solutionner un problème courant», indique la cadette.

Ceux qui ont visité l'exposition ce week-end ont constaté que le projet des soeurs Gendron est loin d'être le seul à détourner les regards. La directrice générale du Conseil du loisir scientifique de l'Outaouais (CLSO), Chantal Fournier, est ravie de cette visite de l'Expo-sciences provinciale à Gatineau. Mme Fournier soutient que les jeunes participants ont une fois de plus impressionné par leur savoir-faire et leur imagination.

Si les choses se sont bien déroulées durant le week-end, la dg du CLSO lance des fleurs aux bénévoles de l'événement.

«Il y a beaucoup de gens qui croient aux Expo-sciences, ils voulaient vraiment s'impliquer. C'était comme une suite de la finale régionale.»

Jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer