Une école de plus dans l'ouest de Gatineau

La présidente de la CSPO, Johanne Légaré, la... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

La présidente de la CSPO, Johanne Légaré, la commissaire Caroline Sauvé, le député provincial de Pontiac, André Fortin, et le conseiller Richard Bégin ont procédé hier à la première pelletée de terre de l'école.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Signe que la croissance va à la vitesse grand V dans l'ouest de son territoire, la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) a procédé mercredi à la première pelletée de terre en vue de l'ouverture en septembre prochain d'une cinquième école primaire en à peine une décennie dans ce secteur.

Érigé au coût de 15,3 millions $, le futur établissement aura pignon sur rue au 120, rue Nancy-Elliot, dans le secteur Aylmer. D'une superficie de 5400 mètres carrés, il comptera 28 classes incluant quatre pour le niveau préscolaire et aura une capacité d'accueil de 550 élèves. L'école comptera aussi un gymnase, une bibliothèque, trois locaux de service de garde ainsi que deux blocs sanitaires.

Le financement pour cette nouvelle école avait été confirmé en mai 2013 lors d'une visite de l'ex-ministre de l'Éducation, Marie Malavoy. À l'époque, Québec avait aussi annoncé que la construction de l'école de l'Amérique-Française, ouverte depuis la rentrée 2014, et l'agrandissement de l'immeuble Limoges de l'école internationale du Village iraient de l'avant.

En raison du boom démographique, les besoins continueront d'être à la hausse dans le secteur ouest de la CSPO à moyen terme. Plusieurs écoles, même parmi les plus récemment construites, débordent. Par exemple, l'école des Tournesols, ouverte depuis deux ans, dépasse déjà sa capacité maximale en accueillant 547 écoliers. D'autres institutions, comme l'école des Rapides-Deschênes (881 élèves), avoisinent aussi leur capacité maximale.

D'ici cinq ans, la clientèle totale de la CSPO est appelée à bondir, passant de quelque 14 500 à 18 000 élèves.

En plus de l'ouverture d'une école primaire en 2016 dans le quartier des Jardins-Lavigne, dont le financement a été confirmé par la ministre Stéphanie Vallée en septembre dernier, la CSPO attend des nouvelles de Québec au sujet de demandes pour la construction d'une école secondaire à proximité du chemin Vanier (ouverture souhaitée en 2017-2018), sans compter l'agrandissement des écoles des Deux-Ruisseaux et Vallée-des-Voyageurs (immeuble Notre-Dame-de-la-Joie).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer