Nouvelle foire alimentaire et compétition culinaire à l'U d'O

Jason Juares, chef exécutif de l'U d'O, discute... (MARTIN ROY, LeDroit)

Agrandir

Jason Juares, chef exécutif de l'U d'O, discute avec Émilie Ouellette qui participe à la compétition.

MARTIN ROY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce n'est plus un secret qu'une alimentation saine a d'innombrables effets bénéfiques sur le corps et l'esprit. L'Université d'Ottawa semble l'avoir compris et souhaite multiplier ses efforts pour aider ses étudiants à mieux manger.

Avec les travaux, prévus en août 2015, de 5 millions$ pour refaire sa foire alimentaire au Centre universitaire Jock-Turcot, l'Université d'Ottawa aura investi près de 12 millions$ depuis 2009 pour améliorer son offre culinaire, selon le directeur des services alimentaires, Patrick Genest.

«On ne peut plus garder le statu quo comme avant, on doit offrir des choix variés et des choix santé, affirme M. Genest. Steak blé d'Inde patate, tout le temps, ça ne marche plus.» Et quand il ne s'agit pas d'offrir une plus grande variété de plats, on offre aux étudiants un plus grand accès aux cuisines et à la nourriture fraîche, avant sa préparation.

C'est d'ailleurs un objectif de la nouvelle foire alimentaire, l'aménager de façon à ce que les étudiants puissent voir leur repas préparé devant eux. Une station avec des ingrédients prêts à la cuisson où les étudiants font leur propre plat ferait également partie des nouveautés.

Cette foire alimentaire sera également ouverte 24 heures par jour, sept jours par semaine, souligne Patrick Genest. «Ça fait partie de l'expérience étudiante de manger sur le campus. Avec ces repas, on leur offre un endroit sécuritaire et pratique lorsqu'ils ont de longues soirées devant eux pour terminer un travail.»

Cependant, rien ne bat la compétition Iron Chef quand il est question d'accès à la nourriture et aux installations. Des étudiants, en équipe de trois, étaient dans les cuisines du centre Jock-Turcot ce week-end pour une compétition culinaire amicale, de retour pour une deuxième année consécutive.

Un peu à la manière de l'émission Les chefs!, les participants devaient préparer un plat avec un ingrédient qui leur a été dévoilé à leur arrivée dans la cuisine. Samedi, la bavette de boeuf et le homard étaient les aliments à apprêter. Du stir fry aux raviolis, chaque équipe a accompli sa tâche avec originalité.

La meilleure équipe représentera l'Université d'Ottawa dans une compétition interuniversitaire qui aura lieu au campus Amherst de l'Université du Massachusetts.

«Des étudiants, après la compétition l'an dernier, m'ont dit qu'il s'agissait de la meilleure expérience universitaire qu'ils ont eue en dehors des classes. On développe le sens d'équipe. Déjà l'an passé, plusieurs disaient avoir hâte de revenir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer