La France et l'Ontario signent huit ententes majeures en éducation

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de France, Najat Vallaud-Belkacem, et la Procureure générale de l'Ontario et ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, ont signé une lettre d'intention, lundi matin.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans un geste unique et sans précédent, la France et l'Ontario ont signé huit ententes de coopération en éducation, lundi matin, à l'école secondaire publique De La Salle.

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de France, Najat Vallaud-Belkacem, et la Procureure générale de l'Ontario et ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, ont d'abord signé une lettre d'intention, avant de passer leurs plumes aux différents partenaires français et ontariens.

Lors de courtes allocutions, les ministres ont tenu à souligner les liens «historiques et inextricables» qui unissent la France à l'Ontario.

«Aujourd'hui nous ouvrons un nouveau chapitre dans notre amitié, a déclaré Mme Meilleur. Pour notre gouvernement, l'éducation reste notre priorité, car un système d'éducation solide est à l'origine du dynamisme et de la prospérité de nos communautés.»

Ces accords, négociés sur une période de plusieurs mois, «vont permettre de développer les relations entre les institutions éducatives françaises et ontariennes, en matière d'éducation comparée - Dieu sait qu'on en a besoin -, mais aussi en matière de recherche-action et d'expérimentation de terrain», a enchaîné la ministre Vallaud-Belkacem.

La France et l'Ontario vont aussi unir leurs forces pour coproduire de nouvelles ressources pédagogiques dans la langue de Molière.

«C'est particulièrement important, je sais que vous avez beaucoup à nous apporter, parce que je mesure particulièrement le chemin qu'il vous a fallu parcourir pour bâtir l'enseignement francophone en Ontario, pas à pas, et ça n'a pas dû être évident tous les jours», a-t-elle ajouté.

Comme le révélait LeDroit, de nouvelles ententes ont notamment été conclues avec le Conseil des écoles publiques de l'est de l'Ontario, le collège La Cité, le Groupe Média TFO, le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques et le Conseil scolaire Viamonde, au sud de la province.

Elles permettront de partager l'expertise acquise dans les différents secteurs et de favoriser la mobilité des étudiants.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer