Les candidats à la présidence de la CSCV débattent

Sylvain Léger et Jocelyn Fréchette, les deux candidats... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Sylvain Léger et Jocelyn Fréchette, les deux candidats à la présidence de la CSCV, ont débattu devant les caméras de la TVC Basse-Lièvre.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les candidats à la présidence de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées, Sylvain Léger et Jocelyn Fréchette, ont croisé le fer, vendredi après-midi, lors d'un débat tenu devant les caméras dans les locaux de la TVC Basse-Lièvre, à Buckingham.

Si les échanges entre les deux aspirants leur ont permis d'étayer leurs grandes lignes de pensée sur différents thèmes, la majorité du débat s'est généralement déroulée sans tambour ni trompette. Les deux aspirants ont exprimé leurs idées sans toutefois pénétrer dans le vif des sujets abordés.

Sur la question de l'avenir des commissions scolaires, le président sortant Sylvain Léger, qui a formé une équipe de candidats en vue de l'élection du 2 novembre, a notamment affirmé qu'il s'attend à ce qu'une fusion soit imposée en Outaouais au lendemain du scrutin. Une situation à laquelle il faudra s'adapter, estime-t-il. «Je suis l'un de ceux qui croient que nous devrions garder les structures comme elles sont actuellement, mais il faudra en réduire le nombre», a-t-il lancé.

Pour son adversaire, Jocelyn Fréchette, la solution passe par la création de partenariats entre commissions scolaires et municipalités. Selon lui, la possibilité d'aller chercher des «économies récurrentes» demeure également la clé pour contrer les compressions. L'abolition ou la fusion ne font pas partie de son plan de match. «Je pense que ce qui est important, c'est de s'organiser avant de se faire organiser.»

L'affrontement d'une durée d'un peu moins de 60 minutes a aussi permis de constater que les deux candidats s'accordent sur certains dossiers. Ils soutiennent notamment les projets de surface synthétique multifonctionnelle sur le terrain de l'école Hormisdas-Gamelin, à Buckingham, ainsi que l'agrandissement du Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer