Une école de Hawkesbury menacée

L'inquiétude plane chez des parents d'élèves dans l'Est ontarien. Une des... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Partager

L'inquiétude plane chez des parents d'élèves dans l'Est ontarien. Une des écoles élémentaires catholique de Hawkesbury pourrait bientôt fermer. Le Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) étudie sérieusement la possibilité de mettre la clef sous la porte de l'école élémentaire Sainte-Marguerite-Bourgeois, à la fin de l'année scolaire, en raison du manque d'élèves.

Le CSDCEO voudrait en fait la fusionner avec l'école Paul XI, l'autre lieu d'enseignement élémentaire catholique de la ville, pour économiser. «Nous étudions la possibilité de jumeler les deux écoles pour maximiser l'espace», explique François Bertrand, surintendant des affaires et trésorier au CSDCEO.

Avec ses 180 élèves, l'école élémentaire Sainte-Marguerite-Bourgeois affiche un taux d'occupation de 60%. L'école Paul XI est pour sa part remplie à 30% seulement, avec ses 220 élèves.

Le CSDCEO explique qu'elle n'a d'autre choix que de gratter les fonds de tiroir, puisque le ministère de l'Éducation sabrera son financement dès 2013.

Parents inquiets

La nouvelle a suscité une levée de boucliers chez les parents.

«C'est toute une vie de quartier qu'on va éteindre si on ferme Sainte-Marguerite-Bourgeois. C'est plus qu'une école, c'est un mode vie pour nos enfants, le personnel et nous, les parents. On s'oppose à la fermeture de l'école. Il n'est pas question de transfert ni d'harmonisation. Avec ses 180 élèves, l'école est en bonne santé et fonctionne bien. Je ne vois pas pourquoi on mettrait la clef dans la porte», a dénoncé Monique Smith, membre du comité de parents d'élèves qui s'oppose à la fermeture de l'école élémentaire Sainte-Marguerite-Bourgeois.

Si la fermeture de l'école élémentaire se concrétise, il s'agirait de la deuxième école du CSDCEO à fermer ses portes dans la région de Hawkesbury en peu de temps. Il y a quatre ans, les élèves de l'école Saint-Jean Bosco ont dû être transférés à l'école Paul XI.

Le CSDCEO a laissé entendre que d'autres fusions et fermeture d'écoles en sous-effectif pourraient être annoncées. «Nous regardons la possibilité de regrouper des écoles dans la région de Cornwall en raison des modifications au modèle de financement», a affirmé le surintendant François Bertrand.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer