Grève imminente pour plusieurs chauffeurs autobus

Tout indique qu'il y aura grève dès lundi chez les chauffeurs d'Autobus ... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partager

Tout indique qu'il y aura grève dès lundi chez les chauffeurs d'Autobus Outaouais, qui desservent des écoles de la Commission scolaire Western Québec (CSWQ). Les chauffeurs d'Autobus des Collines, qui s'occupent de certains circuits ruraux pour les commissions scolaires des Draveurs (CSD) et des Portages-de-l'Outoauais (CSPO), se préparent quant à eux à déclencher une grève mercredi prochain.

Les quelque 80 chauffeurs d'Autobus Outaouais ont rejeté hier les dernières offres patronales dans une proportion de 91,6 %. « On est en situation de grève légale qui va commencer le lundi 26 novembre, a fait savoir Michel Renaud, représentant syndical à l'Union des employés de service - section locale 800. On a avisé l'employeur du rejet. Maintenant, si l'employeur a une offre à faire côté monétaire d'ici là, on va regarder tout ça, mais selon l'information que j'ai en main, il n'y a pas de volonté de la part de l'employeur de déposer une autre offre. »

À la CSWQ, la conseillère en communications, Marcy Galipeau, a fait savoir que cette grève toucherait quelque 3275 élèves, répartis dans 15 écoles. La CSWQ mettra en place de la surveillance supplémentaire, pour permettre aux parents de laisser leurs enfants plus tôt à l'école et de venir les chercher plus tard.

Les chauffeurs d'Autobus des Collines doivent pour leur part déclencher une grève le 28 novembre, si aucune entente n'est conclue d'ici cette date. Les dernières offres patronales avaient été rejetées à 100 % la semaine dernière.

Dans le cas d'Autobus LaSalle, où les offres ont été rejetées à 58 %, la grève ne sera pas déclenchée avant janvier, a indiqué Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada. Autobus LaSalle est responsable d'une partie du transport scolaire à la CSPO, et de l'ensemble des circuits sur le territoire de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais. Les principaux points en litige sont la rémunération et les horaires de travail.

Des ententes avaient été conclues, plus tôt ce mois-ci, pour les chauffeurs des compagnies J.J. Campeau et Bigras Transport.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer