Sainte Mère Teresa

Sur la façade de la basilique Saint-Pierre, un... (Vincenzo Pinto, AFP)

Agrandir

Sur la façade de la basilique Saint-Pierre, un portrait géant de mère Teresa trônait dimanche, sous un ciel bleu et un soleil d'été

Vincenzo Pinto, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nicole Winfield
Associated Press
Vatican

Dans une cérémonie dimanche au Vatican, le pape François a canonisé Mère Teresa, couvrant d'éloges la fondatrice des Missionnaires de la charité en Inde pour avoir pris soin des plus vulnérables.

Mère Teresa est un modèle pour l'Église catholique, a soutenu le pape, ajoutant qu'elle avait tendu la main aux pauvres et aux âmes meurtries de la société.

Dans son homélie, François a souligné que Mère Teresa avait toujours défendu les vies des malades, des gens abandonnés et des enfants pas encore nés - une position antiavortement qui lui avait valu les critiques des progressistes à travers le monde.

Le souverain pontife l'a également louangée pour avoir ouvertement critiqué les dirigeants du monde pour des crimes liés à la pauvreté «qu'eux-mêmes ont créés».

Les quelque 120 000 fidèles réunis à la place Saint-Pierre ont longuement applaudi le souverain pontife avant même qu'il termine la cérémonie de canonisation. Des centaines de religieuses de la congrégation de Mère Teresa ont assisté à la cérémonie, en compagnie de 1500 sans-abri invités à l'événement.

La foule était beaucoup moins dense qu'en 2003, lors de sa béatification, ce qui serait lié à des craintes d'attaques terroristes. D'ailleurs, près de 3000 policiers étaient présents pour assurer la sécurité des lieux.

De son vrai nom Agnès Gonxha Bojaxhiu, Mère Teresa est née en 1910 en Macédoine. Elle était entrée chez les religieuses à 18 ans. Elle est décédée à Calcutta le 5 septembre 1997, à 87 ans.

Aux Missionnaires de la charité à Calcutta, des centaines de personnes qui regardaient la messe à la télévision ont sauté de joie lorsque le pape a proclamé sa fondatrice comme sainte. Ils se sont rassemblés autour de sa tombe, qui était décorée de fleurs, d'une chandelle et d'une photo de la religieuse.

«Je suis tellement fier d'être de Calcutta. Mère Teresa était de Calcutta et elle vient d'être proclamée sainte», a lancé Sanjay Sakar, un étudiant au secondaire qui a participé à l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer